WALFOOT 🔵 La belle revanche d’un ancien d’Anderlecht, devenu Diable Rouge : « Ils disaient que je ne serais jamais pro » – Shango Media
Football-FRFootball-FRONT-FR

WALFOOT 🔵 La belle revanche d’un ancien d’Anderlecht, devenu Diable Rouge : « Ils disaient que je ne serais jamais pro »

L’histoire d’Amadou Onana n’est pas une histoire comme les autres. En tant que jeune joueur, il a Ă©tĂ© cataloguĂ© comme « pas assez bon » Ă  Anderlecht et Zulte Waregem. Finalement, il est passĂ© par Hoffenheim et Lille avant d’arriver en Premier League et en Ă©quipe nationale belge.

Amadou Onana, cotĂ© Ă  50 millions d’euros par Transfermarkt, est l’un des joueurs belges les plus chers sur le marchĂ©. Que de chemiin parcouru depuis son Ă©poque Ă  Zulte Waregem, oĂą il n’Ă©tait mĂŞme pas titulaire Â«Â Je pouvais m’Ă©chauffer, mais entrer en jeu ? Non. On me l’a clairement dit : ‘Tu ne rĂ©ussiras pas en tant que footballeur professionnel’, » s’est confiĂ© Onana dans HUMO.

Le Belge a Ă©galement pensĂ© que cela Ă©tait dĂ» Ă  des prĂ©conceptions racistes Â«Â Peut-ĂŞtre. Mais je ne veux pas utiliser cela comme excuse. C’est trop facile de dire : ‘L’entraĂ®neur ne m’aimait pas.’ Ou : ‘C’est Ă  cause de ma couleur de peau.’ Je me suis toujours concentrĂ© sur les choses que je pouvais contrĂ´ler : prendre soin de moi-mĂŞme, aller me coucher Ă  l’heure, tout donner Ă  l’entraĂ®nement. Si ça ne marche toujours pas, tu n’as rien Ă  te reprocher. »

Bien sĂ»r, cela le mettait en colère. « Mais j’ai transformĂ© cette colère en motivation. En carburant. En force ! C’est ainsi que j’ai tenu bon et que je suis restĂ© sur le bon chemin. Au fond de moi, je savais que j’avais en moi ce qu’il fallait pour rĂ©ussir. C’Ă©tait juste frustrant que les autres ne le voient pas. »

En 2017, il est alors parti au TSG Hoffenheim. « Je ne jouais pas Ă  Zulte Waregem. Alors pourquoi ne pas tenter sa chance ailleurs ? Encore quelque chose que j’ai entendu Ă  ce moment-lĂ  : ‘Si tu n’es pas assez bon pour la Belgique, comment rĂ©ussir en Allemagne ?' »

Entre-temps, Onana a bien grandi et est sur les tablettes des plus grands clubs du monde. « Mais comme je l’ai dit : cela ne m’a donnĂ© qu’encore plus de motivation pour prouver Ă  tous ces gens qu’ils avaient tort. Et je pense que j’y suis arrivĂ©. »

Bouton retour en haut de la page
Fermer