WALFOOT 🔵 Ivan Leko analyse les dĂ©buts des recrues du Standard et Ă©voque la suite du mercato des Rouches – Shango Media
Football-FRFootball-FRONT-FR

WALFOOT 🔵 Ivan Leko analyse les débuts des recrues du Standard et évoque la suite du mercato des Rouches

WALFOOT 🔵 Ivan Leko analyse les débuts des recrues du Standard et évoque la suite du mercato des Rouches

Quelques points de satisfaction, tout de mĂŞme, pour Ivan Leko après le partage du Standard contre les Glasgow Rangers. Offensivement, l’entraĂ®neur croate sait qu’il reste encore du travail.

La soliditĂ© dĂ©fensive Ă©tait un point de satisfaction pour Ivan Leko après le partage entre les Glasgow Rangers et le Standard en match amical, ce mercredi. RedĂ©couvrez les moments forts de la rencontre (ici), ainsi que l’avis de l’entraĂ®neur croate sur cette prestation (ici). 

Offensivement, les Rouches ont souvent manqué de justesse, notamment dans les derniers mètres. Les joueurs sans ballon ne bougent pas encore assez, les transitions sont encore trop fréquemment imprécises. Le T1 sait où se situe le problème.

« On manque d’entraînements, d’automatismes et de qualité individuelle. On a besoin d’un attaquant, d’un numéro 10, d’ailiers et d’un joueur capable de changer le match. On sait qu’il nous faut ça, et quand l’équipe sera complète avec ces profils, on sera déjà plus dangereux offensivement que pour le moment. »

Satisfait de ses premières recrues, Ivan Leko en veut plus

Face aux Écossais, Ivan Leko a pu voir Ă  l’Ĺ“uvre, pour la première fois, Bosko Sutalo. Le dĂ©fenseur central n’est pas encore Ă  son meilleur niveau sur le plan physique, mais a dĂ©jĂ  laissĂ© une bonne première impression. Comme Marko Bulat, ils pourraient ĂŞtre de vrais renforts pour les Rouches.

« Ils auront besoin de temps. Ils n’ont qu’une semaine d’entraînement. Ils sont capables d’amener un tempo et un football différent. Ils montrent un bon caractère, ils veulent faire partie de l’équipe. Je suis content, mais ce n’est qu’une bonne journée qui nous donne de la confiance pour continuer à travailler dur. On sait que pour être compétitif dans la compétition belge, il faut plus que ça. Mais c’est un premier bon signal. »

Bouton retour en haut de la page
Fermer