WALFOOT 🔵 Après Wilmots, un autre titulaire pourrait-il quitter le RFC Liège ? « Le club n’aurait ni la volontĂ©, ni la possibilitĂ© de s’y opposer » – Shango Media
Football-FRFootball-FRONT-FR

WALFOOT 🔵 Après Wilmots, un autre titulaire pourrait-il quitter le RFC Liège ? « Le club n’aurait ni la volontĂ©, ni la possibilitĂ© de s’y opposer »

Reno Wilmots va quitter le RFC Liège, et il pourrait ne pas ĂŞtre le seul titulaire dans le cas. Plusieurs sont courtisĂ©s, mais le Matricule 4 n’a pas prĂ©vu de se sĂ©parer d’un autre joueur de base. Il faudra une offre suffisante… et une envie commune.

On le sait déjà, Reno Wilmots va quitter le RFC Liège (lire le point mercato du club). Le médian défensif est en route pour le Patro Eisden, tandis que Théo Pierrot, prêté par Lommel au Patro, vient renforcer les rangs liégeois.

Après Massart, Van den Ackervecken, Panepinto et Wilmots, d’autres dĂ©parts sont-ils Ă  prĂ©voir au RFC Liège ?

Après sa bonne première saison en Challenger Pro League, le Matricule 4 voit ses joueurs logiquement courtisĂ©s. BenoĂ®t Nyssen, notamment, qui a terminĂ© dans l’Ă©quipe-type du championnat et qui est aussi suivi par plusieurs formations professionnelles du nord du pays. D’autres dĂ©parts sont-ils Ă  prĂ©voir, rue de la Tonne ? Pierre François s’est exprimĂ© sur la situation, ce lundi. 

« Tous les autres joueurs importants ont des contrats qui couvrent cette année. Reno était le seul avec une clause de sortie. Il n’y aura de départ qu’en cas d’accord de notre part sur un transfert, ce qui supposerait qu’il n’y a pas d’accord de notre part sur une prolongation éventuelle d’un contrat qui vient à échéance au 30 juin 2025. Un autre départ n’est pas à l’ordre du jour, mais vous connaissez le football et vous savez que la vérité d’un jour n’est pas toujours celle du lendemain. »

Une dĂ©claration claire. Le RFC Liège n’a pas l’intention de se sĂ©parer d’un autre joueur, et ne compte donc pas laisser partir ses cadres si facilement dans le but de faire entrer de l’argent. Si BenoĂ®t Nyssen, par exemple, doit quitter le club, il faudra qu’une offre suffisamment convaincante arrive sur la table… comme c’Ă©tait le cas pour Adriano Bertaccini, vendu pour environ un million d’euros Ă  Saint-Trond.

Il pourrait y avoir d’autres départs, ce qui signifierait des arrivées complémentaires. »

« Si une offre majeure arrive et que le joueur a envie de tenter l’aventure ailleurs, le club n’a ni la possibilitĂ©, ni la volontĂ© de s’y opposer. On l’a vu avec Bertaccini. IndĂ©pendamment du montant du transfert, relativement important pour un club de D1B, on ne peut pas dire Ă  un joueur de son âge qu’il va attendre avant de prĂ©tendre jouer en D1A alors qu’on reçoit une offre sĂ©rieuse. Le club peut se targuer qu’un joueur arrivĂ© chez nous en juillet, entrainĂ© par notre staff pendant six mois et qui a Ă©voluĂ© Ă  la pointe de notre attaque durant cette pĂ©riode, ait reçu une offre et Ă©volue maintenant en D1A oĂą il commence Ă  planter quelques buts. »

« C’est une fierté, pas une déception, et cela pourrait aussi être le cas pour d’autres joueurs qui ont la possibilité de passer un cap dans leur carrière et qui, en le faisant, feront la fierté du club ou ils ont évolué avant. Il pourrait y avoir d’autres départs, ce qui signifierait des arrivées complémentaires. »

Bouton retour en haut de la page
Fermer