TUXBOARD 🔵 Fini la retraite Ă  l’Ă©tranger, cette dĂ©cision va tout changer – Shango Media
News-FRONT-FRPeople-FR

TUXBOARD 🔵 Fini la retraite Ă  l’Ă©tranger, cette dĂ©cision va tout changer

Fini la retraite à l'étranger, cette décision va tout changer

Mauvaise nouvelle pour tous les séniors qui rêvent de partir vivre à l’étranger… Figurez-vous que l’Etat durcit les règles ! Voici ce qui va changer.

L’Etat continue de mettre en place des solutions pour lutter contre la fraude sociale. C’est donc un coup dur pour tous ces Français à la retraite, qui ont décidé de vivre à l’étranger.

L’Etat lutte contre la fraude sociale

Avant de devenir Premier Ministre, Grabriel Attal avait annoncé qu’il ferait tout son possible pour en finir avec la fraude sociale. Et pour cause ! En France, de plus en plus de personnes profitent injustement des aides de l’Etat.

Alors les organismes comme la CAF sont un peu plus vigilants. Côté banque, il y a aussi de la surveillance. En effet, les livrets A sont surveillés de très près désormais. Il en est de même pour le LDDS ou encore le LEP.

Sachez que la surveillance s’intensifie aussi du côté des personnes à la retraite. Et plus particulièrement pour les séniors qui ont décidé de vivre à l’étranger.

Cela va être un peu plus difficile ! Car l’Etat continue de développer des moyens pour lutter contre la fraude sociale. Ainsi, il y a bien plus de contrôle sur l’ensemble des dossiers des retraités français de plus de 85 ans qui vivent hors de l’Hexagone.

La raison ? Le seuil des 2 milliards d’euros de fraudes sociales a déjà été dépassé. Ce qui représente près de 400 millions d’euros de fraudes aux allocations. C’est énorme !

Par exemple, Gabriel Attal relève plusieurs cas de fraude en Algérie. Il déclarait ainsi : « Nous avons doublé les contrôles de retraités résidant à l’étranger et nous avons détecté rien qu’en Algérie 750 dossiers frauduleux, l’année dernière ».

C’est donc en mai 2023 qu’il a prévu un plan de lutte avec le ministre délégué chargé des Comptes publics. Il a voulu doubler les redressements d’ici à 2027.

« Ce programme permettra d’assurer qu’aucune pension de retraite ne continue d’être versée après le décès de son titulaire, hors réversion à bon droit », déclare ainsi le communiqué du gouvernement. Vous l’avez donc compris, le fisc va durcir ses contrôles.

Voici ce qui va changer Ă  la retraite

Selon les chiffres de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), il y a un million de pensions qui seraient à des retraités à l’étranger. Mais la fraude concerne des personnes décédées qui continuent alors à toucher une retraite.

Ce sont leurs proches qui l’empocherait. « En matière d’allocs’ sociales, l’objectif à 3 milliards d’euros de préjudice et évité par les CAF et les caisses de retraite. La lutte contre la fraude à la résidence représentera un gain de 100 millions d’euros pour les CAF ».

Alors pour en finir avec la fraude à la retraite, la France pourrait créer des liens avec les autorités étrangères pour convoquer les personnes qui bénéficient de ces aides.

En 2022, Bercy a récupéré la somme de 14,6 milliards d’euros au titre de la fraude fiscale. Sachez que plus de 1000 personnes de plus de 98 ans ont eu une convocation. Et 30% d’entre elles n’auraient toujours pas donné signe de vie.

Voilà donc la raison pour laquelle leur pension retraite leur a été coupée. Les contrôles vont donc être plus intenses auprès des plus de 85 ans. Alors pour s’expatrier comme il se doit, il faut en informer sa caisse pour s’assurer des modalités.

Ainsi, la retraite à l’étranger est en train de changer. C’est donc une très mauvaise nouvelle pour les plus de 85 ans. Ils doivent respecter les nouvelles règles pour continuer à toucher leur pension sans contrainte.

Bouton retour en haut de la page
Fermer