TRIBUNE NANTAISE 🔵 Lucas Deaux : « J’aurais aimĂ© pouvoir revenir au FC Nantes » – Shango Media
Football-FRFootball-FRONT-FR

TRIBUNE NANTAISE 🔵 Lucas Deaux : « J’aurais aimĂ© pouvoir revenir au FC Nantes »

TRIBUNE NANTAISE 🔵 Lucas Deaux : « J’aurais aimĂ© pouvoir revenir au FC Nantes »

Interviewé par Tribune Nantaise, Lucas Deaux est revenu sur son transfert avorté au FC Nantes, où il aurait pu faire son retour.

Du haut de ses 35 ans, Lucas Deaux est aujourd’hui sans club et est désormais propriétaire d’une salle de sport à Carquefou. Il a accepté d’accorder quelques instants et de se livrer à Tribune Nantaise dans le cadre d’une interview vidéo disponible sur la chaîne YouTube de Tribune Nantaise.

Questionné sur divers sujets relatifs à sa carrière, Lucas Deaux est revenu sur son histoire avec le FC Nantes. Celle-ci, qui aura duré quatre ans de 2012 à 2016, aurait pu se poursuivre quelques années plus tard, en 2021. Un contrat de deux ans et demi lui avait été proposé, sans que rien ne finisse par se conclure.

Pourquoi ça ne s’est pas fait ?

« Il faudrait voir avec le prĂ©sident de NĂ®mes. Je m’étais mis d’accord avec Franck Kita. Le coach de l’époque, Raymond Domenech, Ă©tait d’accord pour que je vienne. Tout le monde Ă©tait d’accord, sauf NĂ®mes. Ils m’ont empĂŞchĂ© d’y aller puis après ils ne m’ont pas gardĂ©, ce n’est pas terrible. C’est tout, c’est comme ça, c’est la vie. J’aurais aimĂ© revenir Ă  Nantes parce que c’est mon club de coeur. C’est lĂ  oĂą j’ai vraiment explosĂ© aux yeux du grand public. C’est l’endroit oĂą j’ai pris le plus de plaisir et ressenti le plus d’émotions. Cela m’aurait donnĂ© l’occasion de revenir dans un endroit qui m’était cher. Si ça ne s’est pas passĂ© comme ça, c’est que c’était Ă©crit. C’était mon histoire. Â»

Sans club depuis plus d’un an et son dĂ©part de l’AS Nancy-Lorraine, Lucas Deaux ne refermera jamais la porte au FC Nantes, qu’il pourrait un jour peut-ĂŞtre rejoindre dans un autre rĂ´le : « Peut-ĂŞtre que plus tard, si j’en ai l’envie ou l’opportunitĂ©, pourquoi pas transmettre ce que j’ai appris auprès des gamins, cela pourrait me plaire. Mais ce n’est pas d’actualitĂ©. Je ne suis pas officiellement Ă  la retraite, mais ça pue (rires). Je ne me fais pas d’illusion, j’ai vraiment kiffĂ© Â», lance-t-il Ă  Tribune Nantaise.

Bouton retour en haut de la page
Fermer