SCORE 🔵 OL : Un nouvel Ă©vĂ©nement place John Textor dans une situation critique – Shango Media
Football-FRFootball-FRONT-FR

SCORE 🔵 OL : Un nouvel événement place John Textor dans une situation critique

Au cœur de la tempête en fin d’année 2023, l’Olympique Lyonnais relève la tête. Aujourd’hui, Pierre Sage a réussi à faire reprendre la marche en avant de l’équipe, bien aidé par un mercato hivernal réalisé avec des moyens conséquents. Cette activité débordante tranche avec la crise vécue du côté de Molebeek, autre club appartenant à John Textor.

Illustration : "OL : Un nouvel événement place John Textor dans une situation critique"
© Site officiel OL

En reprenant l’OL l’an dernier, John Textor savait que la manœuvre n’allait pas être évidente. Bloqué par la DNCG, auteur de frasques et de décisions polémiques, l’Américain n’avait pas commencé dans les meilleures conditions son aventure lyonnaise. Propriétaire de Botafogo, Crystal Palace, et Molenbeek par ailleurs, Textor a longtemps fait parler de lui entre ses différents clubs, notamment sur le sujet du mercato. A ce jour, le club le plus en difficulté n’est pas l’OL, bien mieux qu’en décembre dernier, mais bien Molenbeek, au bord d’une crise qui semble avoir déjà commencé.

Les supporters belges font grève

L’histoire conflictuelle entre John Textor et le RWDM ne date pas d’hier. En effet, depuis plusieurs mois, le désintérêt du propriétaire américain envers le club belge agace, voire révolte une grande partie du public de Molebeek. Parmi les détails n’ayant pas plu au club, le fait qu’Ernest Nuamah batte le record historique du recrutement le plus cher du championnat belge pour partir en prêt du côté de Lyon a provoqué son lot de réactions. Combine claire de la part de Textor pour renforcer l’OL, celle-ci a été vécue comme un message clair : Molenbeek n’est qu’un satellite, et non plus une entité.

Relégable, le club de Molenbeek s’apprête à disputer un match crucial contre Genk ce week-end. Après s’être incliné sévèrement sur le score de 4-0 contre Anvers, les joueurs sont désormais la cible de toutes les critiques de la part de leurs supporters. Conséquence directe de cette crise, les supporters ne seront pas présents en tribunes ce week-end, et semblent lâcher progressivement leurs joueurs, comme en témoigne le communiqué publié par le groupe en question : « La politique actuelle du club entraîne une perte totale de notre identité. Même si cela leur a déjà été clairement communiqué par certains clubs de supporters du RWDM, nous continuons de constater un manque total d’engagement de la part de nos joueurs. Nous n’acceptons plus cette attitude, d’autant qu’ils peuvent toujours et inconditionnellement compter sur nous. Ils s’apercevront de ce que signifie une absence de soutien. »

Cette scission pourrait obliger John Textor à réagir et à s’exprimer, alors qu’une décente en deuxième division devient une menace bien réelle dorénavant.

Bouton retour en haut de la page
Fermer