SCIENCES ET VIE 🔵 Une greffe de larynx unique redonne la parole Ă  un patient atteint d’un cancer, une avancĂ©e mĂ©dicale majeure – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

SCIENCES ET VIE 🔵 Une greffe de larynx unique redonne la parole à un patient atteint d’un cancer, une avancée médicale majeure

SCIENCES ET VIE 🔵 Une greffe de larynx unique redonne la parole à un patient atteint d’un cancer, une avancée médicale majeure

Après une intervention réussie, un patient atteint du cancer du larynx Marty Kedian, peut à nouveau parler et manger. Une opération longue, réalisée le 29 février 2024 qui consistait à remplacer son larynx cancéreux.

Une première intervention chirurgicale de remplacement du larynx cancéreux réussi

Après près de cinq mois, et quasiment une journĂ©e d’intervention rĂ©ussie, Martin Kedian âgĂ© de 59 ans, le premier patient d’une opĂ©ration de greffe de larynx remplaçant son larynx cancĂ©reux se porte bien !  Le patient qui Ă©tait atteint d’un cancer du larynx a subi une opĂ©ration de 21 heures le 29 fĂ©vrier 2024. 

Cet Ă©vènement marque une première transplantation mondiale rĂ©ussie d’un larynx. 

Selon les déclarations de la clinique Mayo au magazine Forbes, cette intervention consistait en le remplacement “ de son pharynx, de sa trachée supérieure et de son oesophage, en plus des glandes thyroïdiennes de ses vaisseaux sanguins et de ses nerfs”

Une opĂ©ration lourde qui a nĂ©cessitĂ© du temps 

Cette transplantation a nĂ©cessitĂ© Ă  Kedian, diagnostiquĂ© d’un chondrosarcome, un cancer rare du larynx, plus de 4 mois, pour parler avec sa nouvelle voix et trouver une totale indĂ©pendance pour manger, et selon les dĂ©clarations  de ses mĂ©decins au mĂ©dia amĂ©ricain“sa respiration continue de s’amĂ©liorer rĂ©gulièrement ”.

Avant cette opĂ©ration, pendant plus de 10 ans, le patient avait subi des dizaines d’interventions chirurgicales. Notamment une trachĂ©otomie qui lui avait permis d’amĂ©liorer sa respiration grâce Ă  un trou dans son cou, mais au cours des annĂ©es, celle-ci avait diminuĂ© sa qualitĂ© de vie. C’est la raison pour laquelle ses mĂ©decins lui ont proposĂ© cette intervention, mais pour cela il a dĂ» attendre 10 mois pour trouver un donneur de larynx qui remplissait tous les critères, notamment la bonne taille. 

Le cancer du larynx encore trop rĂ©pandu mais trop peu soignĂ© 

Selon l’American Cancer Society, 12 600 personnes seront diagnostiquĂ©es d’un cancer de larynx cette annĂ©e. 

Mais les transplantations restent malheureusement rares, les Etats-Unis comptabilisent seulement 3 transplantations dont celle de Kedian selon la clinique Mayo. 

La laryngectomie est une intervention encore trop rare, la clinique explique qu’elle n’aurait Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e “qu’une poignĂ©e de fois” dans le monde, la raison est simple, les patients malades peuvent vivre sans larynx. 

Pour rappel, la première transplantation de larynx remonte Ă  1998 et Ă©tait  rĂ©alisĂ©e Ă  la clinique de Cleveland. Après cette dernière, le patient victime d’un accident de moto, avait retrouvĂ© la voix. La deuxième aurait Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e sur une patiente dont le larynx aurait Ă©tĂ© endommagĂ© par un tube de ventilation d’hĂ´pital en 2010, Ă  l’UniversitĂ© de Californie Ă  Davis par le mĂ©decin Peter Belafsky qui a expliquĂ© Ă  l’agence de presse Associated Press “ des alternatives aux transplantations de larynx sont Ă  l’Ă©tude, bien qu’il y ait encore une chance que les transplantations deviennent plus courantes après davantage de recherches”.

Source : Forbes , AssociatedPress

Bouton retour en haut de la page
Fermer