SCIENCES ET VIE 🔵 Un animal exotique aperçu dans une forĂŞt de Seine-et-Marne, “il est pacifique, n’attaque pas mais peut mordre si on cherche Ă  l’attraper” – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

SCIENCES ET VIE 🔵 Un animal exotique aperçu dans une forêt de Seine-et-Marne, “il est pacifique, n’attaque pas mais peut mordre si on cherche à l’attraper”

Aujourd’hui, le lĂ©murien est une espèce en voie de disparition, notamment menacĂ© par la dĂ©forestation, le trafic illĂ©gal, la mondialisation… 

Un lĂ©murien dans une forĂŞt de Seine-et-Marne 

D’ordinaire, en dĂ©but de matinĂ©e en forĂŞt domaniale de Jouy-le-Châtel (Seine-et-Marne), un promeneur peut tomber sur divers volatiles, des Ă©cureuils, des lièvres selon l’Agence rĂ©gionale de la Biodiversité… mais pas sur des lĂ©muriens, un primate que l’on observe gĂ©nĂ©ralement sur l’île de Madagascar. 

Et pourtant, c’est cet animal pour le moins exotique qui a Ă©tĂ© signalĂ© dans cette forĂŞt de Seine-et-Marne ce mardi 28 mai 2024, par une responsable de l’Office français de la biodiversitĂ© de Seine-et-Marne. 

Une rencontre incongrue 

Elle se rendait alors Ă  son travail et Ă©tait loin de se douter de la dĂ©couverte qu’elle allait faire sur le chemin forestier. On ne connaĂ®t pas encore la raison de la prĂ©sence de ce lĂ©murien dans cette forĂŞt, si loin de son pays d’origine. 

Cependant, une fois capturĂ©, il est probable qu’il soit confiĂ© au parc animalier de Lumigny-Nesles-Ormeaux. Pour ce faire, les diffĂ©rents moyens d’actions sont actuellement dĂ©battus entre l’OFB et l’Office national des forĂŞts (ONF). 

Si vous l’approchez, attention : danger ! 

En attendant, il est déconseillé aux promeneurs de l’approcher. “Il est pacifique et n’attaque pas, mais il peut mordre si on cherche à l’attraper” a expliqué une source proche du dossier, d’après les informations d’Actu. Mieux vaut ne prendre aucun risque et appeler la gendarmerie, qui remontera l’information à l’OFB.

Si Ă  Madagascar le lĂ©murien craint le fossa, de gros serpents ou certaines espèces d’oiseaux, dans cette forĂŞt de Seine-et-Marne, l’unique prĂ©dateur de ce gros lĂ©murien est le renard. D’après la liste rouge de l’UICN,  6 espèces de lĂ©muriens sont actuellement classĂ©es “en danger critique d’extinction”. 

Source : Actu

Bouton retour en haut de la page
Fermer