RUGBYRAMA 🔵 Pasquet : « Les autres Ă©quipes vont vouloir prouver que si l’on a gagnĂ©, c’est parce qu’il y avait Dupont » – Shango Media
Rugby-FR

RUGBYRAMA 🔵 Pasquet : « Les autres équipes vont vouloir prouver que si l’on a gagné, c’est parce qu’il y avait Dupont »

SacrĂ© Ă  Los Angeles il y a un mois, France 7 va tenter de confirmer son nouveau statut Ă  Hong-Kong ce week-end. Le dĂ©fi est de taille pour Varian Pasquet et ses partenaires. L’ancien joueur du Puc et du Stade français estime que l’appĂ©tit et la confiance du groupe peuvent lui permettre de le relever.

Comment sentez-vous le groupe avant le dĂ©but du Hong-Kong Sevens ?

Je le trouve très bien. J’avais senti un peu de fatigue après Los Angeles, ce qui était compréhensible car on sortait d’une double étape au terme desquelles l’équipe était allée chercher deux médailles au bout de six matchs, qui plus est âpres sur la fin. Mais il y a eu un regain d’énergie depuis. Et je sens que ce groupe a envie de plus. Il n’est pas du tout rassasié.

D’autant plus que vous allez disputer le Hong Kong Sevens, la plus prestigieuse des étapes, où vous avez souvent été à l’honneur…

Oui, c’est un tournoi que l’on connaĂ®t bien et que l’on aime beaucoup, avec une bonne atmosphère et dans un stade mythique. Il y a une donnĂ©e qui s’ajoute cette annĂ©e : on a appris que ce serait la dernière fois dans ce stadium. Il va ĂŞtre dĂ©truit et, la saison prochaine, le tournoi se disputera dans un autre stade, encore plus grand. C’est un privilège d’être lĂ  pour la dernière d’une enceinte aussi particulière.

Sentez-vous que quelque chose a changĂ© pour France 7 depuis la victoire de Los Angeles ?

On sait que les regards vont être tournés vers nous. Les autres équipes vont vouloir prouver que si l’on a gagné, c’est parce qu’il y avait Antoine Dupont, que l’on avait une star. Antoine a apporté beaucoup de choses, c’est indéniable, mais nous avons aussi construit plein de choses depuis des années pour en arriver là. Pour cette étape, on a encore un très bel effectif. Les autres vont avoir “la dalle” mais nous aussi. Dans notre tête, c’est comme si on repartait de zéro.

Rester dans les huit est la priorité

Quelles seront les clĂ©s de la confirmation ?

Il faudra poser du contenu et déployer notre jeu. On a besoin de gagner en confiance sur des aspects de notre jeu offensif tout en gardant de hauts standards sur la discipline et la défense. Il nous faudra commencer idéalement en gagnant les deux premiers matchs pour se faciliter la vie.

Avec 21 points d’avance sur la neuvième place, la qualification pour la finale de Madrid est presque acquise…

Rester dans les huit est la prioritĂ©. Nous sommes en très bonne posture mais ça pousse fort derrière avec l’Australie qui est Ă  un point. L’équipe est numĂ©ro 4 mondiale et entend assumer son statut de gagnant mĂŞme si tous les compteurs seront remis Ă  zĂ©ro pour la grande finale.

Personnellement, comment avez-vous vĂ©cu la victoire finale Ă  Los Angeles ?

Ça a reprĂ©sentĂ© beaucoup. C’est trois ans de ma vie pendant lesquels j’ai beaucoup travaillĂ© pour atteindre un tel objectif. Ă€ l’origine, j’avais intĂ©grĂ© un groupe qui n’avait pas encore gagnĂ© l’or, je mesure ce que ça vaut. L’attente a Ă©tĂ© longue mais ce n’est pas une fin en soi. Nous sommes des compĂ©titeurs et on en veut encore plus : on veut l’or Ă  Madrid et l’or Ă  Paris. Nous voulons tout rafler.

On imagine que le fait de l’avoir emporté une fois donne encore plus de poids à cette ambition…

C’est très important. Ça fait un bout de temps qu’on s’en sent capables mais on ne pouvait pas trop en parler pour ne pas paraître arrogant. C’est comme une libération.

Bouton retour en haut de la page
Fermer