RUGBYRAMA 🔵 Cros a toujours les crocs – Shango Media
Rugby-FR

RUGBYRAMA 🔵 Cros a toujours les crocs

Discret mais essentiel, François Cros a encore Ă©tĂ© Ă  la pointe de la dĂ©fense en Écosse. Histoire de rappeler qu’il est toujours un rouage capital de la troisième ligne du XV de France.

Bien que ce soit un garçon unique on a tous connu un François Cros. Souvent tout seul, placĂ© au milieu de la classe, c’est ce mec qui ne fait pas de bruit, mais Ă  qui personne n’aurait eu l’idĂ©e de voler son goĂ»ter. Depuis le dĂ©but du Tournoi des 6 Nations, le troisième ligne aile du Stade toulousain tient son rang et fait mĂŞme mieux que ça.

DĂ©jĂ  face Ă  l’Irlande, alors que les Bleus ont complètement sombrĂ©, lui a su faire du François Cros. Infatigable, l’homme de l’ombre avait, comme a son habitude, multipliĂ© les taches sombres et les plaquages, 12 pour 1 manquĂ©. S’il n’a Ă©videmment pas pu faire gagner son Ă©quipe Ă  lui tout seul, il a tout fait pour limiter la casse.

Le Toulousain n’est pas un de ces « facteurs X », qui vous fera gagner un match grâce Ă  un coup de gĂ©nie, en revanche il pourra vous Ă©viter de le perdre. Le staff du XV de France a eu le temps de s’en rendre compte, depuis le quart de finale de la Coupe du monde qu’il a commencĂ© sur le banc, et oĂą sa science de la dĂ©fense et son sens du dĂ©vouement n’auraient pas Ă©tĂ© de trop.

Un nouveau leader

Face Ă  l’Écosse dans un stade de Murrayfield arrosĂ© par une pluie typiquement Ă©cossaise, François Cros avait tout pour se rĂ©galer et c’est ce qu’il a fait. Dix-huit Écossais plaquĂ©s, trente depuis le dĂ©but du tournoi, il est le deuxième joueur le plus fort dans l’exercice (derrière Michele Lamaro), il en a en plus loupĂ© seulement trois contre sept pour l’Italien. Sur les deux matchs il a participĂ© Ă  32 rucks dĂ©fensifs, en France seul Paul Gabrillagues fait mieux (39) et dĂ©blayĂ© plus de 10 fois, parmi toutes les nations, encore une fois seul le Parisien se classe mieux. MĂŞme s’il n’est pas forcĂ©ment rĂ©putĂ© pour ça, il a aussi grattĂ© un ballon dans un ruck adverse.

ReplacĂ© en 8 après la sortie de son capitaine GrĂ©gory Alldritt, il a su assumer son statut de leader. Â«Â Plus les minutes dĂ©filaient, plus on sentait que le scĂ©nario de ce match allait se jouer Ă  un dĂ©tail près. dans ce contexte, c’est naturel de vouloir se rassurer et de beaucoup communiquer » a-t-il confiĂ©. Lui qui fait maintenant partie du groupe des trentenaires (il les aura en mars), doit montrer la voie aux siens et voulait remettre la marche avant, « On est passĂ© Ă  travers la semaine dernière Ă  Marseille mais on est des grands garçons, on sait se reprendre ». Non Monsieur Cros, vous ĂŞtes un grand bonhomme !

Bouton retour en haut de la page
Fermer