RUGBYRAMA 🔵 Ntamack, Simmonds, Jalibert… Élisez le meilleur numĂ©ro 10 de la saison ! – Shango Media
Rugby-FR

RUGBYRAMA 🔵 Ntamack, Simmonds, Jalibert… Élisez le meilleur numĂ©ro 10 de la saison !

RUGBYRAMA 🔵 Ntamack, Simmonds, Jalibert… Élisez le meilleur numĂ©ro 10 de la saison !

Comme Ă  chaque fin d’exercice, Rugbyrama vous permet d’élire votre XV idĂ©al de la saison Ă©coulĂ©e. Ă€ l’issue de ces Ă©lections, nous dĂ©terminerons le XV des lecteurs. Place aujourd’hui aux demis d’ouverture. Ă€ vos votes !

  • Priso, Neti, Erdocio… Élisez le meilleur pilier gauche du championnat !
  • Mauvaka, Lamothe, Ivaldi… Élisez le meilleur talonneur du championnat !
  • Alo-Emile, Tameifuna, Tatafu… Élisez le meilleur pilier droit du championnat !
  • Gabrillagues, Ribbans, Flament… Élisez le meilleur numĂ©ro 4 de la saison en Top 14 !
  • Meafou, Skelton, Tuilagi… Élisez le meilleur numĂ©ro 5 de la saison !
  • Cros, Concoriet, Nouchi… Élisez les deux meilleurs troisièmes lignes ailes de la saison !

Les demis d’ouverture

  • Joe Simmonds

Malgré la neuvième place de son équipe, le Palois Joe Simmonds mérite d’être dans cette liste. Meilleur réalisateur de la saison avec 246 points inscrits (51 pénalités, 44 transformations, et un essai), l’Anglais a toujours réussi à donner le bon tempo à son équipe, même dans la défaite.

  • Joris Segonds

L’ouvreur du Stade français, futur Bayonnais, a porté le jeu de son équipe toute la saison. Les Franciliens, deuxièmes de la saison régulière, ont pu compter sur leur ouvreur lors des moments importants, avec son coup de patte toujours aussi précis.

  • Romain Ntamack

Auteur de trois petits matchs en tant que titulaire en Top 14 (pour 4 feuilles de matchs), l’ouvreur du Stade toulousain mérite lui aussi d’être cité. Blessé la majorité de la saison, le numéro 10 fut précieux pour son retour, ses capacités défensives intactes et son sens du jeu toujours aussi aiguisé.

  • Louis Le Brun

Après le départ de Benjamin Udrapilleta, le Castres Olympique a misé sur la jeunesse. Louis Le Brun, 22 ans, a endossé le numéro 10 sans problème. À l’aise techniquement, il a réussi a apporté sa vitesse et sa fougue au jeu castrais. Quelques erreurs de jeunesse, mais Louis Le Brun a prouvé qu’il avait les épaules d’un titulaire en Top 14.

  • Jack McIntyre

En alternance avec Tomasso Allan, souvent positionné à l’arrière, l’Australien Jack McIntyre a brillé sous les couleurs de l’Usap. Brillant offensivement, il a souvent pris le jeu à son compte, et créé des brèches aux moments où son équipe était dans le dur.

  • Louis Carbonel

L’ouvreur du MHR a connu une saison mouvementée. Quand le navire montpelliérain coulait, Louis Carbonel a tenté de le maintenir à flot. Avec 204 points inscrits cette saison, il se hisse dans le top 5 des meilleurs réalisateurs du championnat. Il remplacera dès septembre Joris Segonds au Stade français.

  • Antoine Hastoy

Après une Coupe du Monde compliquée, Antoine Hastoy a retrouvé petit à petit son niveau à La Rochelle. Présent dans l’animation offensive, il a aussi fait parler sa polyvalence au poste d’arrière. Avec 144 points au compteur, il a réussi à porter son équipe jusqu’en demi-finale de Top 14.

  • Antoine Gibert

Toujours aussi offensif, Antoine Gibert a prouvé qu’il avait toute sa place de titulaire à l’ouverture au Racing 92. Formant une charnière jeune mais efficace avec Nolann Le Garrec, il inscrit un total de 4 essais et dispute seize de ses vingt matchs de Top 14 dans la peau d’un titulaire. Owen Farrell aura donc un sérieux concurrent pour la saison prochaine.

  • Matthieu Jalibert

Titulaire sur ses 14 matchs disputés avec l’UBB en Top 14, Matthieu Jalibert sort lui aussi d’une grosse saison. Laissant à son coéquipier à la charnière Maxime Lucu la plupart des coups de pied face aux perches, le numéro 10 bordelais a pu se consacrer à 100 % à l’animation offensive de son équipe, souvent avec brio, malgré une fin de saison entachée par une blessure.

  • Anthony Belleau

En concurrence avec l’expérimenté Benjamin Udrapilleta en début de saison à Clermont, Anthony Belleau s’est fait sa place au fur et à mesure des matchs. Ayant gagné la confiance de son manager Christophe Urios, Anthony Belleau s’est à la fois montré souvent judicieux dans le jeu courant, et précis face aux perches.

  • Pierre Popelin

En concurrence avec Louis Le Brun, Pierre Popelin s’est montré à la hauteur dans cet exercice 2023-2024. Cinquième meilleur réalisateur du championnat, il a su prendre le jeu castrais à son compte, avec une belle longueur au pied. Il a formé une charnière très complémentaire avec Santiago Arata.

  • Domingo Miotti

Alors que son club d’Oyonnax redescend en Pro D2, Domingo Miotti s’est montré sous son meilleur jour en Top 14. Passé par le Super Rugby et par Glasgow, il a tenté d’apporter son expérience au promu de la saison dernière. Il aura inscrit 164 points sous les couleurs d’Oyonnax, un exploit personnel.

Ă€ vos votes !

Bouton retour en haut de la page
Fermer