RUGBYRAMA 🔵 Les joueurs, le parcours… DĂ©couvrez l’équipe de Nouvelle-ZĂ©lande avant l’olympiade – Shango Media
Rugby-FR

RUGBYRAMA 🔵 Les joueurs, le parcours… Découvrez l’équipe de Nouvelle-Zélande avant l’olympiade

Troisième de la saison rĂ©gulière, les NĂ©o-ZĂ©landais s’avancent parmi les favoris pour les Jeux olympiques du 24 au 27 juillet Ă  Paris. Ils pourront notamment s’appuyer sur le très talentueux Akuila Rokolisoa. Ce qu’il faut savoir sur cette Ă©quipe !

Quand ils sont sur le prĂ©, que ce soit pour garder les moutons, jouer au rugby Ă  15 ou Ă  7, les NĂ©o-ZĂ©landais sont toujours bons. Cet Ă©tĂ©, Ă  Paris, les hommes en noir viendront Ă©videmment pour dĂ©crocher une mĂ©daille et du mĂ©tal le plus prĂ©cieux possible.

  • Leur saison 2023-2024

Après une saison 2022-2023, plus que rĂ©ussie, oĂą ils avaient terminĂ© champions, les hommes du pays au long nuage ont cette fois terminĂ© quatrième de l’ultime Ă©preuve madrilène, dĂ©faits par les Fidji dans la petite finale. Mais troisièmes du classement gĂ©nĂ©ral qui prend en compte les sept Ă©preuves avant la finale hispanique. Surtout, les NĂ©o-ZĂ©landais ont dĂ©crochĂ© la mĂ©daille d’or lors des deux derniers tournois. Ă€ Hong-Kong en battant les Bleus en finale (10 Ă  7), puis Ă  Singapour en venant Ă  bout de surprenant irlandais (17-14). Ils ont aussi dĂ©crochĂ© une mĂ©daille d’argent Ă  Vancouver après avoir battu les Français en demi-finale, ainsi qu’une troisième place lors de la première Ă©tape du circuit Ă  DubaĂŻ.

A lire aussi :
Rugby Ă  7 – Les Bleus Ă  jamais les premiers après leur titre Ă  Madrid

À Paris, les Blacks voudront faire mieux que lors de la dernière olympiade tokyoïte où ils avaient échoué en finale. Alors, dans la plus belle ville du monde, ils n’auront qu’un métal en tête.

  • Le joueur Ă  suivre

C’est toujours vrai en rugby à 7, mais peut-être encore plus avec cette équipe, le danger vient de partout. Akuila Rokolisoa peut frapper à n’importe quel moment, il est né au Fidji et ça se sent. Capable de casser un plaquage avec ses appuis dévastateurs, il traverse régulièrement le terrain et avait fait très mal aux Français à Vancouver. Il sait aussi faire jouer ses coéquipiers et même très bien jouer. Grâce à ses passes après contacts toujours osées, souvent réussies, il a l’habitude d’envoyer ses coéquipiers derrière la ligne.

La saison dernière, il est devenu un des cinq seuls joueurs à inscrire plus de 400 points sur un seul exercice. Cette année, il a franchi la ligne à pas moins de 12 reprises. À Paris, il sera forcément suivi par ses adversaires et il le sait. Il sera une des principales armes néo-zélandaises pour aller chercher leur première médaille d’or aux Jeux olympiques (chez les hommes).

  • Le pronostic

Évidemment les « NZ » s’avanceront parmi les favoris Ă  Paris. Mais Ă  quel position ? Patriotisme oblige, forcĂ©ment derrière les Bleus, sĂ»rement devant les Irlandais aussi qui ont certes terminĂ© deuxième du classement gĂ©nĂ©ral mais n’ont remportĂ© aucune Ă©preuve et se sont hissĂ©s qu’une fois en finale. Après une magnifique saison l’Argentine semble meilleure, alors les NĂ©o-ZĂ©landais pourraient lĂ©gitiment viser une troisième place. Mais Ă©videmment, ils arriveront Ă  Paris avec d’autres idĂ©es en tĂŞte.

Bouton retour en haut de la page
Fermer