RFI 🔵 Hausse des cas de dengue et de maladies liĂ©es aux moustiques en Europe – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

RFI 🔵 Hausse des cas de dengue et de maladies liées aux moustiques en Europe

Les cas de dengue et d’autres maladies liĂ©es aux moustiques sont en nette hausse en Europe. Le changement climatique crĂ©e des conditions plus favorables Ă  la propagation de moustiques invasifs, a averti, ce mardi 11 juin, l’agence de santĂ© de l’Union europĂ©enne.

Publié le : Modifié le :

2 mn

Publicité

En 2023, 130 cas de dengue autochtone ont Ă©tĂ© enregistrĂ©s dans l’Union europĂ©enne, plus l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège, contre 71 en 2022. Il s’agit d’une « hausse significative Â» par rapport Ă  la pĂ©riode 2010-2021, pĂ©riode durant laquelle 73 cas avaient Ă©tĂ© enregistrĂ©s, indique le Centre europĂ©en de prĂ©vention et de contrĂ´le des maladies (ECDC) dans un communiquĂ©.

Le nombre de cas importĂ©s s’est Ă©galement envolĂ©, Ă  1 572 en 2022 et 4 900 en 2023, son plus haut niveau depuis le dĂ©but de la surveillance europĂ©enne en 2008. « L’Europe constate dĂ©jĂ  que le changement climatique crĂ©e des conditions plus favorables Ă  la propagation des moustiques invasifs dans des zones auparavant Ă©pargnĂ©es et Ă  l’infection d’un plus grand nombre de personnes par des maladies telles que la dengue Â», a dit Andrea Ammon, directeur de l’ECDC.

Hausse du nombre de régions touchées

S’agissant du virus du Nil occidental, 713 cas autochtones ont Ă©tĂ© enregistrĂ©s dans 123 rĂ©gions de neuf pays de l’UE en 2023, avec 67 morts. S’il s’agit d’un recul par rapport aux 1 133 cas de 2022, le nombre de rĂ©gions touchĂ©es est au plus haut depuis 2018. Le moustique responsable de la propagation du virus du Nil occidental, Culex pipiens, est originaire d’Europe et prĂ©sent dans l’ensemble de l’UE et l’espace Ă©conomique europĂ©en (EEE), selon l’ECDC.

Le moustique Aedes albopictus – appelĂ© aussi le moustique tigre -, connu pour transmettre les virus de la dengue, du chikungunya et du zika, « se propage plus au nord, Ă  l’est et Ă  l’ouest de l’Europe, et a maintenant des populations autonomes dans 13 pays de l’UE/EEE Â», a indiquĂ© l’ECDC.

L’espèce Aedes aegypti, responsable de la propagation de la fièvre jaune, de la dengue, du chikungunya et du zika, s’est rĂ©cemment Ă©tablie Ă  Chypre et dans plusieurs rĂ©gions pĂ©riphĂ©riques de l’UE, telles que Madère et les Ă®les françaises des CaraĂŻbes.

Moustiquaires et insecticides, méthodes cruciales pour endiguer ces maladies

« Il est largement anticipĂ© que le changement climatique ait un impact important sur la propagation des maladies transmises par les moustiques en Europe, par exemple en crĂ©ant des conditions environnementales favorables Ă  l’Ă©tablissement et Ă  la croissance des populations de moustiques », souligne l’ECDC.

Pour l’agence, des mesures coordonnĂ©es de lutte, telles que les moustiquaires, insecticides et les pulvĂ©risations Ă  domicile d’insecticide Ă  effet rĂ©manent, sont cruciales pour endiguer ces maladies. Enlever l’eau stagnante des balcons et des jardins et se protĂ©ger constituent Ă©galement des mesures indispensables, ajoute l’ECDC.

À lire aussiMoustique tigre: quels sont les principaux virus que cette espèce peut transmettre?

Bouton retour en haut de la page
Fermer