RFI 🔵 Éliminatoires Mondial 2026: la CĂ´te d’Ivoire bute sur le Kenya, le Mali sur Madagascar – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

RFI 🔵 Éliminatoires Mondial 2026: la Côte d’Ivoire bute sur le Kenya, le Mali sur Madagascar

La Côte d’Ivoire n’a pu faire mieux qu’un match nul (0-0) face au Kenya pour la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 ce mardi 11 juin. Même résultat pour le Mali qui a pourtant joué à onze contre dix pendant plus d’une heure face à Madagascar.

Publié le :

2 mn

Publicité

Il n’y aura pas de passe de quatre. Après trois victoires en autant de sorties dans ces éliminatoires de la Coupe du monde 2026, la Côte d’Ivoire a dû se contenter du match nul (0-0) lors de son déplacement face au Kenya. Un déplacement qui a eu pour cadre le Bingu National Stadium de Lilongwe pour cause de stade non homologué pour le Kenya.

Pour autant, les Harambe star ont trouvé le moyen de poser des soucis aux champions d’Afrique qui n’ont jamais trouvé la solution pour contourner la forteresse adverse bâtie sur un 5-4-1 très compacte. Les hommes d’Émerse Faé ont même plusieurs fois échappé à la punition sur les contres des Kenyans qui auraient pu s’offrir le champion d’Afrique avec un plus de justesse technique.

Les regrets du Mali

La meilleure occasion sera tout de même ivoirienne avec une reprise sur la barre transversale d’Oumar Diakité sur une passe en retrait de Simon Adingra, sans doute le meilleur ivoirien dans cette rencontre.

C’est un coup d’arrêt sans conséquence pour les Éléphants qui gardent la tête du groupe F avec 4 points d’avance sur le Gabon qui joue mardi soir face à Gambie.

Dans le groupe I, le Mali peut nourrir d’immenses regrets après son match nul face à Madagascar (0-0). Les Aigles, qui avaient besoin de points après leur défaite à domicile il y a quatre jours face au Ghana (1-2), ont raté l’occasion de se refaire. Surtout après avoir joué pendant presque 75 minutes à 11 contre dix. Dès la 16e minute, le défenseur Louis Demoleon se faisait en effet expulser pour avoir commis une faute sur Bilal Touré, en position de dernier défenseur.

Malgré leur supériorité numérique, les hommes d’Éric Chelle ne sont pas arrivés à déborder les Barea, même si en toute fin de match, Néné Dorgelles aurait pu marquer sans une superbe parade de Sonny Laiton (90+7).

Très mauvaise opération donc pour Kamory Doumbia et les siens qui pointent désormais à la quatrième place de la poule I à cinq points du leader, Ghana.

À lire aussiCoupe du monde 2026: calendrier et résultats des éliminatoires en Afrique

Bouton retour en haut de la page
Fermer