QUINZE MONDIAL 🔵 BĂ©ziers : plainte et enquĂŞte contre des joueurs pour de graves dĂ©rapages Ă  leur hĂ´tel après la demi-finale – Shango Media
Rugby-FR

QUINZE MONDIAL 🔵 Béziers : plainte et enquête contre des joueurs pour de graves dérapages à leur hôtel après la demi-finale

Zapping Quinze Mondial Calendrier 6 Nations 2024

Après de prĂ©sumĂ©es dĂ©gradations de matĂ©riel et des Ă©chauffourrĂ©es dans les tribunes, la Section Paloise a portĂ© plainte contre X pour dĂ©noncer les agissements de supporters de Perpignan. Et ce mardi, on apprend que de nouveaux dĂ©bordement, survenues cette fois en Pro D2 font Ă  l’objet d’une enquĂŞte. Une enquĂŞte non pas contre des supporters, mais contre des joueurs. Nos confrères de Ouest France rĂ©vèlent en effet que des joueurs BĂ©ziers auraient eu des comportements inacceptables après la demi-finale perdue, Ă  leur hĂ´tel.

DĂ©gradations et menaces

Après le match, les joueurs de l’ASBH ont d’abord passĂ© une soirĂ©e Ă  la Villa Kirov et ont ensuite regagnĂ© Brit HĂ´tel fleur de Rhuys Ă  Theix-Noyalo, oĂą ils sĂ©journaient. Et c’est lĂ  que tout aurait dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©. Du matĂ©riel de l’hĂ´tel aurait Ă©tĂ© dĂ©gradĂ© (la porte d’entrĂ©e aurait notamment Ă©tĂ© forcĂ©e, du matĂ©riel aĂ®mĂ© dans les chambres) mais ce n’est pas tout puisque la gĂ©rante aurait Ă©galement Ă©tĂ© menacĂ©e de mort, toujours pas des joueurs. 

Ouest France prĂ©cise qu’une plainte aurait Ă©tĂ© dĂ©posĂ©e, qu’une enquĂŞte serait donc ouverte, et que cinq Ă  six joueurs seraient concernĂ©s par cette triste affaire. Le club aurait indiquĂ© au mĂ©dia qu’une enquĂŞte Ă©tait en cours en interne, et que des « mesures disciplinaires » allaient ĂŞtre prises. « Un joueur a Ă©tĂ© identifiĂ© et convoqué », est-il aussi prĂ©cisĂ©. 

Podcast Men’s Up Life

Pour résumer

Après la plainte visant des supporters en Top 14, ce sont autour de joueurs de Pro D2 d’ĂŞtre visĂ©s. Certains joueurs de BĂ©ziers auraient en effet eu des comportements inacceptables Ă  leur hĂ´tel, après la demi-finale perdue contre Vannes.

Hélène Brasseur
Bouton retour en haut de la page
Fermer