PUREPEOPLE 🔵 Guillaume Meurice licencié de France Inter pour « faute grave », deux figures de la station annoncent leur départ pour le soutenir – Shango Media
News-FRONT-FRPeople-FR

PUREPEOPLE 🔵 Guillaume Meurice licencié de France Inter pour « faute grave », deux figures de la station annoncent leur départ pour le soutenir



Par
Laïa Dabri
| Rédactrice

Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu’à un genre d’émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n’y a qu’un pas qu’elle n’hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.

Ce mardi 11 juin 2024, Guillaume Meurice a révélé que France Inter avait pris la décision de le licencier. Une annonce qui a fait l’effet d’une bombe pour deux autres figures de la station. Ces dernières ont fait le choix de claquer la porte de la radio pour le soutenir.

Guillaume Meurice licencié de France Inter pour « faute grave », deux figures de la station annoncent leur départ pour le soutenir

Voir les 34 photos

La suite après la publicité

C’est officiel, Guillaume Meurice – connu pour ses micros-trottoirs et ses chroniques satiriques, ne fera plus partie de la famille France Inter. Son licenciement pour « faute grave » a été annoncé ce mardi 11 juin 2024. Une décision qui a poussé deux autres figures de la radio a prendre une grande décision.

Début mai, Guillaume Meurice avait été suspendu d’antenne après avoir réitéré le 28 avril sur France Inter une blague datant du 29 octobre 2023. Elle concernait le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, qu’il qualifiait de « sorte de nazi mais sans prépuce« . Des propos qui lui ont coûté cher puisque ce 11 juin, il a annoncé à l’AFP que France Inter lui a notifié par courrier la « rupture anticipée de [son] contrat pour faute grave« . Et sur X (anciennement Twitter), il a posté : « Bravo à @PascalPraud, @ZemmourEric, @MLP_officiel, @EugenieBastie, @ELevyCauseur, @rabbidelphineH etc… Cette victoire, c’est avant tout la vôtre !« 

Sibyle Veil, la présidente de Radio France, a expliqué cette éviction au personnel par la biais d’un mail, envoyé ce matin. « Au lieu d’apaiser, il a envenimé la polémique des mois durant. Dans son livre et dans ses interventions médiatiques, il a proféré des insinuations non seulement fausses mais gravement préjudiciables à France Inter et à Radio France, allant jusqu’à mettre en doute l’indépendance et l’impartialité de notre travail. Au mépris de l’intérêt du collectif, il a nourri les arguments les plus infondés de nos détracteurs« , ont notamment pu lire les employés.

Aymeric Lompret claque la porte suite au licenciement de Guillaume Meurice

Mais cette décision, certains ne l’acceptent pas. C’est le cas de l’humoriste Aymeric Lompret. A la suite de l’annonce du licenciement de son confrère Guillaume Meurice, il a publié une photo sur laquelle on peut le découvrir en peignoir, avec le pouce en l’air. « Plus Guillaume = plus Aymeric. Merci pour tout France Inter. Maintenant je m’en vais dépenser l’argent des français« , a-t-il écrit sur X. Rappelons que depuis 2023 il co-présentait Le Grand Dimanche soir avec Charline Vanhoenacker, Juliette Arnaud et Guillaume Meurice.

Aymeric Lompret n’est pas le seul à avoir pris cette décision. Comme la chanteuse GiedRé (GiedrÄ— BarauskaitÄ— de son vrai nom) l’a aussi indiqué sur le réseau social, elle a fait le choix de quitter immédiatement la station. « Pour des raisons qui me semblent évidentes, je démissionne de @franceinter Je tiens à remercier chaleureusement @Charlineaparis et son équipe pour la confiance qu’elle m’a accordée et la liberté qu’elle nous a offerte à tous et toutes dans son émission. Soutien à @GMeurice« , a-t-elle annoncé. Serait-ce les deux premiers d’une longue série ? Affaire à suivre.

Bouton retour en haut de la page
Fermer