PUREPEOPLE 🔵 DaphnĂ© Roulier, son mari Antoine de Caunes confesse sa douce addiction : « C’est petit, c’est cher et inutile » – Shango Media
News-FRONT-FRPeople-FR

PUREPEOPLE 🔵 DaphnĂ© Roulier, son mari Antoine de Caunes confesse sa douce addiction : « C’est petit, c’est cher et inutile »

La suite après la publicité

DaphnĂ© Roulier, qui cĂ©lèbre ses 56 ans ce lundi 12 fĂ©vrier 2024, est mariĂ©e depuis le 18 mai 2007 Ă  Antoine de Caunes, l’ex-animateur vedette de Canal+, père de son fils Jules, nĂ© le 14 aoĂ»t 2008. Elle s’est mise en couple avec lui Ă  partir de 2004. Depuis, ils ne se sont plus jamais quittĂ©s. Elle partage son quotidien et pourrait sans doute tĂ©moigner de l’improbable passion qu’il a pour les « pixi », des « figurines de plomb et d’Ă©tain de 10cm Ă  motif humain ou animalier. »

C’est ce qu’il expliquait pour nos confrères de Point de Vue, qui Ă©taient partis Ă  sa rencontre il y a quelques mois (un entretien Ă  retrouver dans leur Ă©dition du mercredi 4 octobre 2023). Celui qui venait un mois plus tĂ´t de sortir un livre intitulĂ© Pixi. Une douce addiction avait expliquĂ© avec humour au magazine que comme c’est « petit« , « cher » et « inutile« , c’est donc « indispensable« . Ses personnages prĂ©fĂ©rĂ©s en Pixi : « Gaston, Lucky Luke, AstĂ©rix, tous les hĂ©ros franco-belges. »

Antoine De Caunes soigné par les Pixi

Cette « douce addiction« , qu’il considère comme « assez inoffensive« , est partie d’un souvenir d’enfance : « Il y a quelques annĂ©es, en passant devant la vitrine de la boutique Les Drapeaux de France, place Colette (dans le 1er arrondissement de Paris, ndlr), j’ai Ă©tĂ© attirĂ© par un dĂ©tail. Parmi les soldats de plomb, un Gaston Lagaffe, poursuivi par le Crocodile ! Le charme a opĂ©rĂ© dès que je l’ai eu en mains, le poids, la drĂ´lerie, que sais-je. Je retrouvais en 3D un hĂ©ros que j’aimais en 2D. Je l’ai achetĂ©, posĂ© dans un coin. Et puis je suis tombĂ© sur d’autres Pixi. Ils ont commencĂ© Ă  peupler mon intĂ©rieur.« 

Les Pixi l’ont notamment guĂ©ri de son « anxiĂ©tĂ© naturelle » : « C’est le principe du transfert que l’on peut faire sur un objet en lui accordant une tendresse et un pouvoir. Mon psy est ravi de cette nouvelle page qui s’ouvre…« , ajoutait alors celui qui est père de deux enfants : Emma, nĂ©e en septembre 1976 de sa relation avec la rĂ©alisatrice GaĂ«lle Royer, dĂ©cĂ©dĂ©e l’annĂ©e dernière, et Louis, nĂ© en 1987 de son histoire avec la journaliste Agnès LĂ©glise. Merci aux Pixi, donc !

La suite après la publicité

La suite après la publicité

Bouton retour en haut de la page
Fermer