PUREPEOPLE 🔵 “Ça a Ă©tĂ© le cauchemar” : StĂ©phane Bern se confie sur ses opĂ©rations “nĂ©cessaires” de chirurgie esthĂ©tique – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

PUREPEOPLE 🔵 “Ça a Ă©tĂ© le cauchemar” : StĂ©phane Bern se confie sur ses opĂ©rations “nĂ©cessaires” de chirurgie esthĂ©tique



Par Louise Martin

&nbsp|&nbspRĂ©dactrice

Koh Lanta, Les Marseillais mais aussi Mariés au Premier regards… Louise Martin est une télévore qui essaye, à ses heures perdues, de refaire les gâteaux qu’elle admire devant le Meilleur Pâtissier… mais elle ne risque pas de gagner le tablier bleu ! Les réseaux sociaux n’ont pas de secret pour elle, les derniers scoops, les dernières émissions, elle les connaît tous. Elle scrute la vie de vos stars préférées et admire un peu trop les tenues de Nicky Doll dans Drag Race France. Petit plaisir cou

StĂ©phane Bern s’est confiĂ© dans l’Ă©mission “Small Talk” de David Castello-Lopes sur un sujet parfois considĂ©rĂ© comme tabou. L’animateur a Ă©voquĂ© ses complexes physiques et a dĂ©voilĂ© les opĂ©rations de chirurgie esthĂ©tique auxquelles il a eu recours.

“Ça a Ă©tĂ© le cauchemar” : StĂ©phane Bern se confie sur ses opĂ©rations “nĂ©cessaires” de chirurgie esthĂ©tique Dailymotion

Voir les 16 photos

La suite après la publicité

La chirurgie esthĂ©tique est un sujet tabou pour de nombreuses cĂ©lĂ©britĂ©s, dont certaines qui refusent mĂŞme de reconnaĂ®tre qu’elles y ont eu recours. StĂ©phane Bern, quant Ă  lui, n’a pas eu de difficultĂ© Ă  Ă©voquer ses opĂ©rations auprès de David Castello-Lopes dans l’Ă©mission Small Talk de Konbini. Le compagnon de Yori Bailleres s’est livrĂ© sans filtre sur ses complexes physiques qui lui ont parfois menĂ© la vie dure.

StĂ©phane Bern a notamment rĂ©vĂ©lĂ© avoir Ă©tĂ© très gĂŞnĂ© par la perte de ses cheveux alors qu’il n’avait que 25 ans… “Tu m’as dit qu’Ă  un moment, puis ça t’est passĂ©, les cheveux qui tombent, c’Ă©tait une grosse angoisse pour toi ?”, le questionnait David Castello-Lopes soucieux d’en savoir davantage Ă  ce sujet. Pas le moins du monde embarrassĂ©, celui qui prĂ©sente l’Ă©mission Secrets d’histoire rĂ©pondait qu’en effet, “entre 25 et 28 ans, ça a Ă©tĂ© le cauchemar.” Pour ne plus vivre difficilement ce complexe, StĂ©phane Bern prend la dĂ©cision de passer par la case chirurgie.

Ça tient tout seul depuis trente ans

Pour stopper la chute qui l’inquiĂ©tait de plus en plus, StĂ©phane Bern saute donc le pas avant ses 30 ans. “Et Ă  28 ans, j’ai fait les opĂ©rations nĂ©cessaires, des implants, et depuis, ça tient. Ça tient tout seul depuis trente ans. Sans les arroser !”, plaisantait-il. Concernant le fait qu’il prenne de l’âge et que certains signes commencent Ă  se voir, l’animateur est serein et accepte de vieillir. “Je n’ai pas une passion pour mon physique. En revanche, les gens me disent que je me bonifie en vieillissant. C’est vrai que j’Ă©tais vieux Ă  20 ans, et je rajeunis Ă  40. Donc Ă  60 ans, on commence Ă  s’accepter soi-mĂŞme,” dĂ©clarait-il. Ce dernier ne prĂ©voit donc pas de sitĂ´t d’avoir, de nouveau, recours Ă  la chirurgie pour freiner, par exemple, l’apparition de rides. Il fĂŞtera d’ailleurs le 19 novembre prochain son soixantième anniversaire entourĂ© des gens qu’il aime et surtout de Yori, dont il est insĂ©parable. Au sujet de son amoureux, il dĂ©clarait en aoĂ»t dernier : “Yori Bailleres est mon roi de coeur et je forme pour lui des voeux de bonheur, de succès, de prospĂ©ritĂ© et de joie.”

La suite après la publicité

La suite après la publicité

Bouton retour en haut de la page
Fermer