PUREPEOPLE 🔵 Audiences radio : France Inter maintient le cap, une station fait sa plus mauvaise saison – Shango Media
News-FRONT-FRPeople-FR

PUREPEOPLE 🔵 Audiences radio : France Inter maintient le cap, une station fait sa plus mauvaise saison



Par
Louise Martin
| RĂ©dactrice

Koh Lanta, Les Marseillais mais aussi Mariés au Premier regards… Louise Martin est une télévore qui essaye, à ses heures perdues, de refaire les gâteaux qu’elle admire devant le Meilleur Pâtissier… mais elle ne risque pas de gagner le tablier bleu ! Les réseaux sociaux n’ont pas de secret pour elle, les derniers scoops, les dernières émissions, elle les connaît tous. Elle scrute la vie de vos stars préférées et admire un peu trop les tenues de Nicky Doll dans Drag Race France. Petit plaisir cou

MĂ©diamĂ©trie a rĂ©vĂ©lĂ© ce mercredi 10 juillet les chiffres d’audience des radios lors de son dernier bulletin avant la pause de l’Ă©tĂ©. La radio publique France Inter se maintient tandis que d’autres stations prennent l’eau.

Audiences radio : France Inter maintient le cap, une station fait sa plus mauvaise saison

Voir les 13 photos

La suite après la publicité

Ce mercredi 10 juillet, MĂ©diamĂ©trie, sociĂ©tĂ© spĂ©cialisĂ©e dans la mesure d’audience, a dĂ©voilĂ© les chiffres de popularitĂ© des stations radios. Un bulletin qui couvre une pĂ©riode allant du 1er avril au 23 juin 2024. Des mois dominĂ©s par l’actualitĂ© politiques : d’abord la campagne pour les Ă©lections europĂ©ennes, puis celles des lĂ©gislatives, organisĂ©e de manière expĂ©ditive après la dissolution de l’AssemblĂ©e nationale par le PrĂ©sident Emmanuel Macron. Une situation qui n’a apparemment pas Ă©tĂ© rentable pour les mĂ©dias radiophoniques qui enregistre la plus mauvaise fin de saison de son histoire avec une baisse de – 1,05 million d’auteurs par rapport Ă  avril-juin 2023.

France Inter : petite baisse mais toujours première

La chaĂ®ne publique France Inter occupe toujours la première marche du podium avec 6,85 millions d’auditeurs, bien qu’elle perde 116.000 auditeurs par rapport Ă  la fin de saison 2022/2023. Plusieurs changements dans la grille seront Ă  noter, justifiĂ© par certaines coupes budgetaires. MarquĂ©e par la polĂ©mique autour du licenciement de Guillaume Meurice, l’Ă©mission de Charline Vanhoenacker Le Grand Dimanche soir ne sera pas reconduit, de mĂŞme pour l’Ă©mission Jusqu’ici tout va bien et pour les portraits de Charlotte Perry dans Des vies françaises et les reportages rĂ©alisĂ©s par Antoine Chao dans C’est bientĂ´t demain.

RTL, France Info : grosse perte d’auditeurs

Bien que France Inter perde des auditeurs, ces derniers ne se sont pas rabattus sur RTL qui rĂ©alise la pire audience de son histoire avec seulement 11,3% de part de marchĂ©, perdant 0,6% par rapport Ă  l’annĂ©e passĂ©e. La station du groupe M6 n’a convaincu que 5,04 millions d’auditeurs en moyenne et son Ă©mission phare Les Grosses TĂŞtes a perdu 243 000 auditeurs.

Pour France Info, Ă  la troisième place dans le classement des Ă©coutes avec 4,61 millions d’auditeurs entre avril et juin 2024, perd, elle aussi, de l’audience. La radio publique accumule une dĂ©perdition de 269 000 de fidèles en un an. La plus importante de toutes les radios.

La station musicale du groupe de Jean-Paul Baudecroux, NRJ, est la seule chaĂ®ne Ă  connaĂ®tre une progression dans ce top 4 avec une augmentation de 84 000 auditeurs sur l’annĂ©e Ă©coulĂ©e et comptabilise 4,34 millions d’adeptes, malgrĂ© les accusations portĂ©es Ă  son animateur phare, Manu LĂ©vy. Nostalgie, Ă  la cinquième place, est Ă©coutĂ© par 3,57 millions de personnes. La station continue de grappiller des auditeurs et avec hausse de 200 000 auditeurs.

Suivent ensuite Chérie FM puis RFM. La septième position est occupée par Rire et Chanson, qui double Europe 2 à un niveau historiquement bas. Occupant la neuvième position, la radio Europe 1 est celle qui progresse le plus sur un an avec une augmentation de 396 000 auditeurs, dépassant ainsi RTL2 et Fun Radio. Dernière évolution notable : la croissance de France Culture avec un bon de 294 000 auditeurs sur un an. La station publique devance désormais RFM et Fun Radio.

Bouton retour en haut de la page
Fermer