PUREPEOPLE 🔵 Affaire JĂ©gou-Auradou : que s’est-il passĂ© Ă  Mendoza ? RĂ©cit d’une nuit très agitĂ©e pour le XV de France – Shango Media
News-FRONT-FRPeople-FR

PUREPEOPLE 🔵 Affaire JĂ©gou-Auradou : que s’est-il passĂ© Ă  Mendoza ? RĂ©cit d’une nuit très agitĂ©e pour le XV de France



Par
Louise Martin
| RĂ©dactrice

Koh Lanta, Les Marseillais mais aussi Mariés au Premier regards… Louise Martin est une télévore qui essaye, à ses heures perdues, de refaire les gâteaux qu’elle admire devant le Meilleur Pâtissier… mais elle ne risque pas de gagner le tablier bleu ! Les réseaux sociaux n’ont pas de secret pour elle, les derniers scoops, les dernières émissions, elle les connaît tous. Elle scrute la vie de vos stars préférées et admire un peu trop les tenues de Nicky Doll dans Drag Race France. Petit plaisir cou

Alors que les joueurs du XV de France Oscar JĂ©gou et Hugo Auradou sont accusĂ©s d’agression sexuelle aggravĂ©e par une femme en Argentine, « Le Parisien » a retracĂ© les Ă©vĂ©nements qui se sont dĂ©roulĂ©s Ă  Mendoza durant la nuit du samedi 6 au dimanche 7 juillet 2024, en s’appuyant sur plusieurs tĂ©moignages dont celui d’une serveuse.

Affaire JĂ©gou-Auradou : que s’est-il passĂ© Ă  Mendoza ? RĂ©cit d’une nuit très agitĂ©e pour le XV de France

Voir les 16 photos

La suite après la publicité

La tournĂ©e du XV de France en AmĂ©rique du sud a dĂ©butĂ© de la pire des façons pour le sĂ©lectionneur Fabien GalthiĂ© et son staff. Tout d’abord, une vidĂ©o de Melvyn Jaminet a Ă©tĂ© publiĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux. Dans celle-ci, l’arrière de l’Ă©quipe de France, visiblement dans un Ă©tat second, tient des propos ouvertement racistes. « Ma daronne (ma mère, ndlr) qui me demande si j’ai fait la fĂŞte (il souffle). Je te jure le premier arabe que je croise sur la route, je lui mets un coup de casque« , avait-il dĂ©clarĂ©. Bien que le joueur se soit excusĂ© depuis, il a quand mĂŞme Ă©tĂ© Ă©cartĂ© du groupe. Par la suite, deux autres joueurs du XV de France se sont retrouvĂ©s dans la tourmente. Il s’agit d’Oscar JĂ©gou et Hugo Auradou, qui sont tous les deux visĂ©s par une plainte pour « abus sexuels aggravĂ©s« . Les deux rugbymen ont d’ailleurs Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©s par la police argentine dans le cadre de cette affaire.

Les faits se seraient dĂ©roulĂ©s dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 juillet 2024 du cĂ´tĂ© de Mendoza. Le Parisien a retracĂ© les Ă©vènements de cette fameuse nuit en s’appuyant sur plusieurs tĂ©moignages. Euphoriques suite Ă  leur victoire face Ă  l’Argentine (28-13) le samedi 6 juillet 2024, les Bleus sont allĂ©s cĂ©lĂ©brer ce succès au Beerlin, un bar populaire local. « Ils sont arrivĂ©s vers 23h et sont partis vers 1h-1h30 du matin« , a affirmĂ© une serveuse de l’Ă©tablissement. Selon elle, les joueurs du XV de France ont consommĂ© Ă©normĂ©ment d’alcool ce soir-lĂ . Certains joueurs se sont mis « debout sur les tables pour danser« . L’un d’entre eux s’est mĂŞme fait remarquer en « vomissant sur le sol« . Selon cette mĂŞme serveuse, Oscar JĂ©gou a « fini la bouche en sang car il a cassĂ© un verre et a continuĂ© Ă  boire dedans« .

Affaire Jégou-Auradou : le corps de la plaignante présenterait des traces de « morsures » et de « griffures« 

De son cĂ´tĂ©, Hugo Auradou se serait rendu dans une boĂ®te de nuit après avoir quittĂ© l’Ă©tablissement. C’est justement sur place qu’il aurait rencontrĂ© la femme qui les accuse. « Il est rentrĂ© le premier Ă  l’hĂ´tel avec cette femme« , a indiquĂ© son avocat argentin. Ce dernier affirme que la relation entre son client et la plaignante Ă©tait « consentie« . L’avocate de cette femme livre quant Ă  elle une version bien diffĂ©rente. Elle indique notamment que sa cliente a consultĂ© un mĂ©decin lĂ©giste afin de faire « constater les blessures physiques » : « Elle aura besoin de plusieurs jours pour s’en remettre. La chose la plus grave qui a Ă©tĂ© constatĂ©e est un hĂ©matome au niveau de l’oeil, la consĂ©quence d’un coup de poing. Il y a aussi des traces de coups au visage, au menton, sur la poitrine, les fesses, le dos, des traces de morsure, de griffures, des coups au niveau des jambes« , a-t-elle Ă©numĂ©rĂ©. Si jamais les faits sont avĂ©rĂ©s, Oscar JĂ©gou et Hugo Auradou risquent entre 8 et 20 ans de prison.

Oscar JĂ©gou et Hugo Auradou restent prĂ©sumĂ©s innocents des faits qui leur sont reprochĂ©s jusqu’Ă  clĂ´ture du dossier.

Bouton retour en haut de la page
Fermer