PEUPLE VERT 🔵 ASSE : Plusieurs casse-tĂŞtes Ă  venir pour Laurent Batlles – Shango Media
Football-FRFootball-FRONT-FR

PEUPLE VERT 🔵 ASSE : Plusieurs casse-têtes à venir pour Laurent Batlles

L’entraĂ®neur des Verts jouait gros Ă  Caen ce samedi. Il a rĂ©pondu aux attentes en changeant son dispositif et surtout en obtenant la victoire sur la pelouse du leader de Ligue 2 BKT. Un changement de système couronnĂ© de succès, mais qui fait naĂ®tre de nombreuses nouvelles questions.

Impact des retours

Laurent Batlles a dĂ» composer avec plusieurs absences ce samedi. Comme chaque semaine, le coach stĂ©phanois ne disposait pas de l’intĂ©gralitĂ© de ses joueurs. Plusieurs Ă©lĂ©ments manquaient Ă  l’appel. C’est le cas de Dylan Chambost et Ibrahima Wadji.

Deux cartouches pour l’entraĂ®neur qui ne dispose pas dans son groupe de joueurs aux qualitĂ©s similaires. Dylan Chambost est probablement le seul meneur de jeu de mĂ©tier. Sa qualitĂ© de passe et son activitĂ©, et particulièrement apprĂ©ciĂ© de Laurent Batlles. ArrivĂ© l’Ă©tĂ© dernier, le numĂ©ro 14 des Verts oscille entre le bon et le moins bon.

Si le 4-3-3 affichait ce samedi Ă  Michel D’Ornano venait Ă  ĂŞtre rĂ©Ă©ditĂ©, il pourrait ĂŞtre l’un des grands perdants de ce changement tactique.

Dylan Chambost lors de Annecy – ASSE (28 aoĂ»t 2023) au Parc des Sports d’Annecy.
LPP Sport x Peuple-Vert.fr

Autre retour important, Ibrahima Wadji est sur le chemin du retour. S’il est trop tĂ´t pour se prononcer sur sa prĂ©sence Ă  Concarneau, le sĂ©nĂ©galais prĂ©sente lui aussi des qualitĂ©s intĂ©ressantes pour l’Ă©quipe. Bien plus rapide que ses coĂ©quipiers d’attaque, il apportera une profondeur non nĂ©gligeable en pointe de l’attaque.

Son association Ă  Ibrahim Sissoko n’a pas convaincu en dĂ©but de saison. Laurent Batlles devra faire le choix de modifier sa dernière organisation ou “simplement” de choisir entre Wadji, Charbonnier et Sissoko.

Effectif mal taillé pour la durée

Le système prĂ©fĂ©rentiel de Laurent Batlles a longtemps fait dĂ©bat. L’entraĂ®neur des Verts ne s’en cache pas, il est un adepte du 3-5-2. Un dispositif taillĂ© pour des pistons redoutables. Problème, pour l’heure, les Verts ne semblent pas disposer de vĂ©ritable piston de mĂ©tier.

Le passage à une défense à quatre fût couronné de succès ce samedi. Dennis Appiah a retrouvé une position dans laquelle il dispose de repères. Tout comme Mathieu Cafaro ou Stéphane Diarra.

Rien ne permet d’affirmer que Laurent Batlles reconduira ce choix tactique dans les semaines Ă  venir. Pour autant, Ă  la recherche de certitudes et de points, l’option est plus que tentante. En s’adaptant aux qualitĂ©s de ses joueurs, il pourrait ainsi continuer Ă  s’appuyer sur une dĂ©fense Ă  quatre.

Ce qui pourrait occasionner un autre problème Ă  l’avenir. L’effectif actuel ne compte qu’un latĂ©ral droit de mĂ©tier : Dennis Appiah. Un poste qui n’est pas doublĂ© aujourd’hui.

CĂ´tĂ© gauche, LĂ©o PĂ©trot peut verrouiller le couloir, mais est apparu plus en difficultĂ© dans ce rĂ´le. Mahmoud Bentayg est arrivĂ© en Europe il y a peu de temps. Trop peu pour que l’entraĂ®neur dispose de certitudes sur son aptitude Ă  tenir le poste de latĂ©ral gauche.

En cas de pépins physiques ou suspensions de ses latéraux, le coach stéphanois devra à nouveau trouver des solutions pour les couloirs de sa défense. Du bricolage à prévoir. En attendant, le mercato pour un énième réajustement…

08 Dennis APPIAH (asse) during the Ligue 2 BKT match between Stade Malherbe Caen and Association Sportive de Saint Etienne at Stade Michel D’Ornano on September 16, 2023 in Caen, France. (Photo by Loic Baratoux/FEP/Icon Sport)

Des frustrations à gérer

Thomas Monconduit a été la première victime de la concurrence au sein du groupe. Une notion que Laurent Batlles a abordée en conférence de presse la semaine dernière :

“La concurrence ? Ce n’est pas compliquĂ©. Chacun a son profil. Aujourd’hui, chacun doit tirer l’essence mĂŞme de son niveau pour justement garder sa place ou l’a gagnĂ©. On est partenaire, on n’est pas concurrent. On a des partenaires, pas des concurrents.”

07 Thomas MONCONDUIT (asse) during the Ligue 2 BKT match between Rodez and Saint Etienne at Paul Lignon Stadium on August 12, 2023 in Rodez, France. (Photo by Sylvain Dionisio/FEP/Icon Sport)

Chaque semaine, le coach stéphanois devra cocher 18 noms. Un choix qui sera de plus en plus difficile avec les retours de blessures. Une fois Dylan Chambost et Ibrahima Wadji sur pieds, il faudra faire des choix. Qui sortir du groupe ? Comment gérer les égos et statuts ? Sortir les plus jeunes (Rivera, Cissé) qui ont montré des qualités ?

LĂ  encore, un joli casse-tĂŞte Ă  venir pour Laurent Batlles dans les semaines Ă  venir. Mais ne boudons pas notre plaisir, le principal a Ă©tĂ© assurĂ© ce week-end Ă  Caen avec une victoire qui donne une bouffĂ©e d’oxygène au groupe stĂ©phanois. Il faudra maintenant pour poursuivre et confirmer Ă  Concarneau. Une rencontre qui a dĂ©jĂ  tout du match piège chez le promu breton…

Bouton retour en haut de la page
Fermer