OUEST-FRANCE 🔵 Marion MarĂ©chal ne veut pas rendre hommage Ă  Robert Badinter en raison d’un « dĂ©saccord politique » – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

OUEST-FRANCE 🔵 Marion Maréchal ne veut pas rendre hommage à Robert Badinter en raison d’un « désaccord politique »

L’ancien garde des Sceaux Robert Badinter est dĂ©cĂ©dĂ© vendredi 9 fĂ©vrier 2024 Ă  l’âge de 95 ans. Si toute la classe politique, y compris le Rassemblement national, s’est Ă©mue de la disparition de celui qui pour toujours sera associĂ© Ă  l’abolition de la peine de mort, Marion MarĂ©chal s’est abstenue de lui rendre hommage. Un choix qu’elle a dĂ©fendu au micro de BFMTV  dimanche 11 fĂ©vrier.

Un désaccord politique

Pour expliquer le silence de son parti (ReconquĂŞte), la petite-fille de Jean-Marie Le Pen a Ă©voquĂ© le Â« bilan Â» de Robert Badinter. Si elle reconnaĂ®t le rĂ´le prĂ©pondĂ©rant de l’ancien ministre de la Justice dans l’abolition de la peine de mort, qu’elle a qualifiĂ©e de « grand combat humaniste Â», elle a en revanche fustigĂ© le « dĂ©sarmement de l’État Â» dont il serait, selon elle, responsable.

« Je ne me sens pas obligĂ©e de rendre un hommage politique Ă  un homme qui a Ă©tĂ© […] dans l’ensemble de ses positions l’incarnation de cette gauche de la culture de l’excuse, de la fin de la politique rĂ©pressive, des peines alternatives dans les prisons Â», a-t-elle lancĂ©.

« Je ne suis pas pour son entrĂ©e au PanthĂ©on Â»

Quant Ă  transfĂ©rer la dĂ©pouille de Robert Badinter au PanthĂ©on, comme l’a suggĂ©rĂ© le premier secrĂ©taire du Parti socialiste Olivier Faure, Marion MarĂ©chal s’y est aussi opposĂ©e.  « Ă€ partir du moment oĂą je suis en dĂ©saccord avec les choix politiques qui ont Ă©tĂ© les siens, mĂ©caniquement je ne suis pas pour son entrĂ©e au PanthĂ©on Â» , a-t-elle dĂ©clarĂ©.

Emmanuel Macron devrait s’exprimer sur la question lors de l’hommage national prĂ©vu mercredi 14 fĂ©vrier. Le prĂ©sident de la RĂ©publique avait vivement saluĂ© l’ancien ministre de François Mitterrand sur les rĂ©seaux sociaux, rendant hommage Ă   « une figure du siècle, une conscience rĂ©publicaine, l’esprit français Â».

Bouton retour en haut de la page
Fermer