OUEST-FRANCE 🔵 Le Rassemblement national affirme avoir remboursĂ© l’intĂ©gralitĂ© de son prĂŞt russe – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

OUEST-FRANCE 🔵 Le Rassemblement national affirme avoir remboursé l’intégralité de son prêt russe

Le Rassemblement national a affirmĂ© ce mardi 19 septembre 2023 avoir  remboursĂ© par anticipation son emprunt , 9 ans après avoir contractĂ© un prĂŞt de 9,4 millions d’euros auprès d’une banque tchĂ©co-russe, dont la crĂ©ance avait Ă©tĂ© successivement rachetĂ©e par des sociĂ©tĂ©s russes, rapporte l’Agence France-Presse.

Lire aussi : Un rapport parlementaire pointe la relation « privilĂ©giĂ©e Â» entre la Russie et le RN depuis 2011

 La sociĂ©tĂ© Aviazapchast a notifiĂ© au Rassemblement national la bonne rĂ©ception des fonds correspondant au remboursement par anticipation du contrat de prĂŞt liant les deux entitĂ©s , indique le RN dans un communiquĂ© citĂ© par l’agence de presse, en soulignant avoir  honorĂ© le remboursement du solde de son prĂŞt pour un montant de 6 088 784 â‚¬, capital et intĂ©rĂŞts inclus , plus de 4 ans avant l’échĂ©ance de dĂ©cembre 2028.  Le remboursement anticipĂ© de la dette Ă©tait possible sans pĂ©nalitĂ©s, avec paiement des intĂ©rĂŞts contractuels jusqu’au jour du virement , prĂ©cise le parti.

Angle d’attaque de ses adversaires

En 2014, le parti d’extrĂŞme droite avait souscrit un prĂŞt auprès d’une banque tchĂ©co-russe, la First Czech-Russian Bank (FCBR), les banques françaises refusant, selon lui, de lui prĂŞter de l’argent, rappelle l’AFP. Après la faillite de la banque, la crĂ©ance avait Ă©tĂ© cĂ©dĂ©e Ă  une entreprise russe de location de voitures, Conti, puis revendue en 2019 Ă  Aviazapcrhast, firme dirigĂ©e par d’anciens militaires russes et spĂ©cialisĂ©e dans les pièces dĂ©tachĂ©es pour avions. Cette dernière avait dès lors attaquĂ© en justice le RN pour « dĂ©faut de remboursement Â». Un accord Ă  l’amiable avait Ă©tĂ© trouvĂ© en juin 2020 afin de rĂ©Ă©chelonner ce prĂŞt russe sur une durĂ©e de 8 ans.

Lire aussi : Voici l’histoire de la longue lune de miel entre le Rassemblement national et la Russie

Mais le prĂŞt russe du RN Ă©tait devenu au fil des ans autant l’angle d’attaque prĂ©fĂ©rĂ© de ses adversaires que le talon d’Achille des lepĂ©nistes, note encore l’AFP. Lors du dĂ©bat d’entre-deux tours de l’élection prĂ©sidentielle de 2022, deux mois après l’invasion de l’Ukraine, le prĂ©sident Emmanuel Macron avait ainsi estimĂ© que Marine Le Pen parlait  Ă  [son] banquier quand elle parle de la Russie .

Bouton retour en haut de la page
Fermer