LES NUMÉRIQUES 🔵 Une entreprise chinoise veut lancer une mĂ©ga constellation de 10 000 satellites – Shango Media
HighTech-FR

LES NUMÉRIQUES 🔵 Une entreprise chinoise veut lancer une méga constellation de 10 000 satellites

Nouveau coup (très) dur pour les astronomes et astrophysiciens. Après la mĂ©ga constellation de satellites Starlink de SpaceX, ainsi que celle de OneWeb, l’entreprise chinoise LandSpace annonce vouloir lancer la sienne. Et elle ne sera pas des moindres puisque la firme espère dĂ©ployer 10 000 satellites de tĂ©lĂ©communication en orbite basse.

Plus de 30 000 satellites chinois (Ă©moi, Ă©moi, Ă©moi…)

CĂ©lèbre pour avoir rĂ©ussi l’exploit de la première mise en orbite d’un satellite grâce Ă  un lanceur fonctionnant au mĂ©thane liquide, LandSpace compte dĂ©sormais investir le voisinage terrestre plus systĂ©matiquement. L’entreprise asiatique a fait savoir Ă  l’Union internationale des tĂ©lĂ©communications, l’agence des Nations unies spĂ©cialisĂ©e dans ce domaine, son souhait de lancer le projet Honghu-3, qui vise Ă  mettre en orbite 10 000 satellites rĂ©partis entre 160 plans orbitaux.

Avec autant de satellites, le message de LandSpace est clair : crĂ©er une concurrence directe au leader du secteur, SpaceX, et sa mĂ©ga constellation Starlink, qui compte dĂ©jĂ  plus de 5000 satellites pour un objectif de 12 000 d’ici 2025. Si SpaceX n’est pas la seule entreprise privĂ©e nord-amĂ©ricaine Ă  vouloir tapisser l’orbite de ses satellites de tĂ©lĂ©communication, il en est de mĂŞme pour la Chine. Les programmes Guowang et G60 ont Ă©tĂ© conçus pour envoyer respectivement 13 000 et 12 000 satellites.

Avec tout ce beau monde au-dessus de nos tĂŞtes, il va ĂŞtre de plus en plus ardu de scruter les mystères de l’univers, sans oublier le danger de poubelle spatiale en orbite.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Bouton retour en haut de la page
Fermer