LES NUMÉRIQUES 🔵 Nothing n’a pas l’intention de lâcher son système « Glyph » – Shango Media
HighTech-FR

LES NUMÉRIQUES 🔵 Nothing n’a pas l’intention de lâcher son système « Glyph »

La jeune marque Nothing a jouĂ© la carte de l’originalitĂ© en misant, dès le lancement de son premier smartphone — le Phone (1) sur un système de glyphes visible au dos de son appareil. Une sĂ©rie de led y sont ainsi appliquĂ©es et permettent, depuis lors, de visualiser notifications, niveau de charge et autres minuteurs. MĂŞme combat sur le Phone (2), datant de 2023, et arborant pour sa part 33 led rĂ©parties en 16 zones lumineuses. Ce dernier smartphone propose depuis sa sortie Ă  ses dĂ©tenteurs de crĂ©er des « sonneries lumineuses » Ă  l’aide d’un Glyph Composer intĂ©grĂ© au produit, mais il n’Ă©tait pas question d’en faire profiter des applications tierces, hormis les quelques partenaires annoncĂ©s au lancement du Phone (2), Ă  savoir les plateformes Zomato et Uber.

Nothing indique aujourd’hui que de nouvelles applications pourront bientĂ´t tirer profit des led de ses smartphones. Un kit dĂ©diĂ© aux dĂ©veloppeurs est dĂ©sormais disponible auprès des intĂ©ressĂ©s, qui doivent encore s’inscrire afin d’ĂŞtre notifiĂ©s de la disponibilitĂ© des clĂ©s API nĂ©cessaires Ă  la publication des scĂ©narios ainsi crĂ©Ă©s. Ils peuvent dès Ă  prĂ©sent se rendre sur github pour initier leurs projets. Reste maintenant Ă  savoir si l’option est Ă  mĂŞme d’Ă©veiller l’intĂ©rĂŞt des dĂ©veloppeurs, alors mĂŞme que la jeune marque ne compte Ă  ce jour que deux produits dont les ventes ne peuvent rivaliser avec celles de gĂ©ants tels que Samsung ou Xiaomi.

Si la marque continue d’investir dans son système Glyph, c’est sans nul doute parce qu’elle ne compte pas l’abandonner de sitĂ´t. Il faut donc espĂ©rer que le Phone (2a), dont on s’attend Ă  l’officialisation au Mobile World Congress de cette fin fĂ©vrier, en soit lui aussi Ă©quipĂ©, malgrĂ© un positionnement moins haut de gamme que le Phone (2).

Bouton retour en haut de la page
Fermer