LES NUMÉRIQUES 🔵 Motion Twin arrête le développement de Dead Cells – Shango Media
HighTech-FR

LES NUMÉRIQUES 🔵 Motion Twin arrête le développement de Dead Cells

Dead Cells

Note Les Numériques

Note de la rédaction: 5 sur 5


  • Amazon
    Amazon

    19,99 â‚¬Neuf


  • Rakuten
    Rakuten

    23,98 â‚¬Neuf


  • Fnac.com marketplace
    Fnac.com marketplace

    28,84 â‚¬Neuf


  • Amazon Marketplace
    Amazon Marketplace

    32,98 â‚¬Neuf



    • Dead Cells

      32,98 â‚¬Neuf



    • Dead Cells pour Nintendo Switch

      39,90 â‚¬Neuf


  • Amazon Marketplace
    Amazon Marketplace

    39,90 â‚¬Neuf


  • Amazon
    Amazon

    19,99 â‚¬Neuf


  • Rakuten
    Rakuten

    23,98 â‚¬Neuf


  • Fnac.com marketplace
    Fnac.com marketplace

    28,84 â‚¬Neuf


  • Amazon Marketplace
    Amazon Marketplace

    32,98 â‚¬Neuf

Fonctionnement du tableau de prix

Désactivez votre bloqueur de publicités pour accéder à tous les liens ci-dessus.

Ceux qui ont eu la joie de s’essayer à Dead Cells savent combien ce jeu de plateforme en 2D à la française peut devenir addictif. Le jeu de Motion Twin a séduit de nombreux joueurs par son atmosphère particulière et son humour décalé, mais aussi et surtout grâce à un gameplay aux petits oignons, facile à apprendre et difficile à maîtriser. Véritable rogue-like dans l’âme, ce titre jouit d’une rejouabilité assurée par un panel d’armes toutes plus originales les unes que les autres (sabres légendaires, arcs en pagaille, vieilles pétoires, pistolet à laser, mais aussi des lances, des haches, des marteaux, des fouets et des poêles…) qui permettent à chacun de trouver le meilleur set-up pour arriver à s’échapper de l’île-prison infestée par le malaise.

Dead Cells

C’est ici que tout commence.

© Motion Twin

Disponible sur à peu près toutes les plateformes, du PC à la PS5 en passant par la Switch, la Xbox, Android et même iOS, Dead Cells a séduit près de 10 millions de joueurs prêts à se glisser dans la peau du Prisonnier pour l’aider à mettre fin à son calvaire pénitentiaire et, accessoirement, à la tyrannie du roi de l’île.

Depuis 2017 (année de sa sortie), les développeurs ne sont pas restés les mains dans les poches puisque Dead Cells a eu droit (jusqu’ici) à 34 mises à jour diverses et variées, apportant de nouvelles armes, de nouvelles options, de nouveaux modes de jeu et de nouvelles variations de gameplay. Et si cela ne suffisait pas, de nombreux DLC ont étendu encore un peu l’univers du jeu en proposant des biomes et des boss supplémentaires. Le dernier en date lorgne d’ailleurs du côté d’une licence légendaire du jeu vidéo et propose ni plus ni moins d’aller donner un bon coup de poêle à Dracula dans un univers inspiré de Castlevania.

Dead Cells

On devine un peu qui va en sortir.

© Motion Twin

Malheureusement, les équipes de Motion Twin viennent d’annoncer que Dead Cells ne recevra plus d’update. La 35e mise à jour sera donc la dernière pour ce jeu qui demeure, encore aujourd’hui, un petit bijou de maîtrise et de plaisir vidéoludique. Selon le studio, cette décision difficile à prendre, « surtout après le succès incroyable du DLC Return to Castlevania », a été motivée par la volonté d’éviter le « piège du trop de même chose et pour conserver la fraîcheur de Dead Cells ». Bien évidemment, cette décision ne concerne pas les mises à jour purement techniques qui permettent de remédier aux bugs divers et variés qui pourraient survenir. Celles-ci continueront à être déployées.

Le Prisonnier n’est pas mort…

Cette annonce n’enterre cependant pas le héros de Dead Cells pour autant. En effet, Motion Twin prévient la communauté : « Restez vigilants concernant des nouvelles de la série animée, du jeu de plateau… Et qui sait si le Prisonnier ne fera pas son apparition dans un autre univers ?!?« . On attend donc notre étêté préféré dans Fortnite… ou un autre jeu peut-être un peu plus adapté à son style inimitable.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Bouton retour en haut de la page
Fermer