LES ÉCHOS 🔵 Disparition : Philippe Citerne, la banque au coeur – Shango Media
Finance-FR

LES ÉCHOS 🔵 Disparition : Philippe Citerne, la banque au coeur

Un banquier, un vrai. C’est ainsi que Philippe Citerne aimait à se définir. Il faut dire que l’homme, disparu le 20 mars dernier, aura consacré l’essentiel de sa vie professionnelle à la banque. Et plus particulièrement à l’une d’entre elles, la Société Générale, qu’il aura servie pendant trente ans. Un parcours qui coïncide avec les heures les plus glorieuses de l’établissement de la Défense, avant de se briser sur le désastre de l’affaire Kerviel.

Recruté en 1979 par l e président Marc Viénot , ce dirigeant au physique de rugbyman occupe successivement la direction des études économiques, la direction financière, puis celle des ressources humaines, avant de devenir directeur général délégué en 1997. Il forme alors avec Daniel Bouton, le PDG, un tandem à la fois improbable et particulièrement efficace. Au centralien volubile et chaleureux, véritable homme-orchestre que ses équipes soupçonnent d’habiter à la banque, la gestion au quotidien de la formidable machine qu’est à l’époque l’institution financière la plus rentable d’Europe. A l’inspecteur des finances analytique et distant, les questions stratégiques et les relations institutionnelles. Une organisation à deux têtes qui va faire les beaux jours du groupe.

Bouton retour en haut de la page
Fermer