L’ÉQUIPE 🔵 La ville de Paris et Anne Hidalgo saisissent la justice pour des chants sexistes et homophobes visant la maire – Shango Media
Sports-FR

L’ÉQUIPE 🔵 La ville de Paris et Anne Hidalgo saisissent la justice pour des chants sexistes et homophobes visant la maire

La Ville de Paris a indiquĂ© ce mardi avoir saisi la justice après les chants homophobes et les insultes sexistes des ultras du PSG visant la maire de Paris, ce samedi face Ă  Lille (3-1). Anne Hidalgo a Ă©galement dĂ©posĂ© plainte pour « injure publique Â».

La Ville de Paris a indiquĂ© ce mardi par le biais d’un communiquĂ© avoir saisi la justice après les chants homophobes et les insultes sexistes des ultras du PSG visant la maire, Anne Hidalgo, samedi face Ă  Lille, sur fond de conflit autour de l’avenir du club au Parc des Princes.

« Par l’intermĂ©diaire de son avocat, la Ville (de Paris) a saisi la justice afin que la lumière soit faite sur ces Ă©vĂ©nements et que toutes les responsabilitĂ©s soient tirĂ©es Â», peut-on lire dans le communiquĂ©. Anne Hidalgo va, par ailleurs, dĂ©poser plainte en son nom pour « injure publique Â» avec constitution de partie civile et la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) sera Ă©galement saisie.

Plusieurs banderoles hostiles Ă  la maire de Paris ont fleuri en tribunes du cĂ´tĂ© des ultras face Ă  Lille : « Sans le PSG, le Parc n’a plus de princes Â», « Hidalgo tue Paris et sa magie Â» ou « rĂ©cupĂ©rĂ© par les politiques, un stade pour le peuple ».

Les chants « Hidalgo dĂ©mission Â» ont aussi Ă©tĂ© entendus Ă  de nombreuses reprises en tribunes tout comme des insultes, obligeant le speaker du stade Ă  prendre la parole une seconde fois après l’avoir dĂ©jĂ  prise avant le match en raison de chants homophobes.

publié le 13 février 2024 à 13h33 mis à jour le 13 février 2024 à 14h22

Bouton retour en haut de la page
Fermer