L’ÉQUIPE 🔵 Jour J pour le centre aquatique olympique inaugurĂ© ce jeudi – Shango Media
Sports-FR

L’ÉQUIPE 🔵 Jour J pour le centre aquatique olympique inaugurĂ© ce jeudi

Emmanuel Macron inaugure, ce jeudi, le Centre aquatique olympique Ă  Saint-Denis, construit en face du Stade de France auquel il est reliĂ© par une passerelle qui enjambe l’autoroute A1.

Après le village olympique et paralympique le 29 fĂ©vrier, Emmanuel Macron inaugure, ce jeudi, le Centre aquatique olympique Ă  Saint-Denis. L’ÉlysĂ©e prĂ©cise qu’Ă  partir de la semaine prochaine le chef de l’État « a demandĂ© Ă  ses ministres d’ĂŞtre sur le terrain, auprès des diffĂ©rents partenaires, de chacun des ministères, pour tout simplement faire des revues de chantier Ă  l’approche de ces J-100 ».

En attendant, c’est entourĂ© d’une flopĂ©e d’Ă©lèves, semaine olympique et paralympique oblige et des ministres des Sports et de l’Éducation nationale, qu’il coupera symboliquement le ruban de l’Ă©quipement hĂ´te des Ă©preuves de plongeon, natation artistique et du tournoi prĂ©liminaire de water-polo. Rappelons qu’en septembre 2020, Paris 2024 a dĂ©cidĂ© de ne pas installer de stade aquatique Ă©phĂ©mère Ă  cĂ´tĂ© du CAO pour des raisons d’Ă©conomie et transfĂ©rĂ© les Ă©preuves de natation course Ă  Paris La DĂ©fense Arena.

Mis en eau depuis le 20 dĂ©cembre dernier, l’un des deux ouvrages sportifs construits pour les Jeux, avec l’Arena porte de la Chapelle est dĂ©jĂ  entre les mains de Paris 2024 puisque Patrick Ollier, prĂ©sident de la MĂ©tropole du Grand Paris (MGP) et maĂ®tre d’ouvrage, a remis les clĂ©s Ă  Tony Estanguet le 6 mars dernier. Un mois avant la date prĂ©vue, souligne la MGP qui revient de loin puisque, dès mars 2018, un rapport de trois inspections gĂ©nĂ©rales dĂ©nonçait l’« incapacitĂ© opĂ©rationnelle » de la collectivitĂ© Ă  gĂ©rer le projet et que deux ans plus tard, les architectes du projet retoquĂ© dĂ©posaient un recours devant le Tribunal administratif de Montreuil.

En euros, le prix de l’entrĂ©e au Centre aquatique pour les adultes en juin 2025 quand il sera ouvert au grand public.

Si le CAO est livrĂ© dans un « budget respectĂ© », dixit l’ÉlysĂ©e, la facture a quand mĂŞme augmentĂ© par rapport au dossier de candidature et s’Ă©lève Ă  188 M€, avec le coĂ»t de la passerelle qui le relie au Stade de France en passant par-dessus l’autoroute A1, dont 82 M€ financĂ©s par l’État. Reconnaissable Ă  sa toiture en bois, la plus grande charpente concave au monde selon ses constructeurs, l’Ă©quipement abrite deux bassins de 50 m, aux parois modulables, et pourra accueillir 5 000 spectateurs pendant les Jeux, 3 000 en phase hĂ©ritage.

« Ce qui Ă©tait très important, c’Ă©tait de garder de la visibilitĂ© entre les spectateurs. On est dans une arène sportive, qui doit accueillir pendant 20 ans et j’espère mĂŞme après, des grandes compĂ©titions. La France n’avait pas de piscine de cette taille-lĂ . Les Jeux ont permis ça », a expliquĂ© l’architecte Laure MĂ©riaud, lors d’une visite la semaine dernière. Le CAO qui n’est, toutefois pas assez grand pour des Championnats du monde, accueillera les Championnats d’Europe de natation du 26 juillet au 9 aoĂ»t 2026.

publié le 3 avril 2024 à 19h29

Bouton retour en haut de la page
Fermer