L’ÉQUIPE 🔵 Damien Joly et Marc-Antoine Olivier Ă©liminĂ©s lors des sĂ©ries du 800 m aux Championnats du monde – Shango Media
Sports-FR

L’ÉQUIPE 🔵 Damien Joly et Marc-Antoine Olivier Ă©liminĂ©s lors des sĂ©ries du 800 m aux Championnats du monde

Damien Joly et Marc-Antoine Olivier ne se sont pas qualifiĂ©s sur 800 m ce mardi matin Ă  Doha. Surprise avec l’Ă©limination du champion du monde en titre, le Tunisien Ahmed Hafnaoui dès les sĂ©ries.

Si le Championnat du monde sonne creux dans l’ensemble, le demi-fond propose un plateau très dense. Avec quatorze des seize meilleurs mondiaux, le 800 m s’annonçait costaud et les sĂ©ries de ce mardi matin ont vu quelques « naufrages Â». Après l’Ă©chec sur 400 m, le champion du monde en titre, Ahmed Hafnaou, il a sombrĂ© sur 800 m en ne rĂ©alisant que le 18e chrono (7’51 »72) malgrĂ© une petite colonie tunisienne venue l’encourager.

« Ă‡a fait mal. Je suis déçu d’ĂŞtre venu lĂ  pour faire ça. Je n’avais pas le niveau, pas la fraĂ®cheur Â»

Damien Joly, 20e Ă  l’issue des sĂ©ries du 800 m

CĂ´tĂ© français, ça n’a pas Ă©tĂ© la joie. Damien Joly qui « avait misĂ© sur cette compĂ©tition pour une rĂ©pĂ©tition avant les JO Â», a terminĂ© Ă  la 20e place en 7’53 »42. Une vraie dĂ©ception pour le Varois : « Ă‡a fait mal. Je suis déçu d’ĂŞtre venu lĂ  pour faire ça. Je n’avais pas le niveau, pas la fraĂ®cheur. LĂ , c’Ă©tait dur dès le dĂ©but, je ne suis pas assez frais physiquement. Il y a quelque chose Ă  revoir dans la prĂ©paration, il faut que je dĂ©briefe avec mon entraĂ®neur. Ă€ chaud, c’est difficile de se projeter sur le 1500 (samedi), il reste quelques jours pour rĂ©cupĂ©rer et rebondir de cette dĂ©ception. Â»

Olivier en « manque d’entraĂ®nement Â»

Pour Marc-Antoine Olivier, la dĂ©ception Ă©tait plus mesurĂ©e car le Nordiste a rempli sa mission en eau libre avec une mĂ©daille d’argent sur les 10km, et n’a pas de vraies ambitions en bassin mais il ne s’attendait pas Ă  exploser au 400 pour finir 33e en 8’08 »54. « Manque d’entraĂ®nement, je ne peux pas me cacher derrière des pieds ou avec une vague (comme en eau libre), donc j’ai essayĂ© de me coller Ă  l’AmĂ©ricain mais il a fait un deuxième retour vraiment costaud. LĂ  oĂą je suis le plus dĂ©goĂ»tĂ©, c’est que je prends une place. David (Aubry) avait bien nagĂ© sur le 400, ça me fait chier d’avoir pris sa place parce qu’il aurait pu vraiment jouer le podium Ă  mon avis demain après-midi (mercredi). Â»

publié le 13 février 2024 à 09h55

Bouton retour en haut de la page
Fermer