L’ÉQUIPE 🔵 Copa America 2024 : Darwin Nunez impliquĂ© dans une bagarre en tribune après Uruguay-Colombie – Shango Media
Football-FRFootball-FRFootball-FRONT-FR

L’ÉQUIPE 🔵 Copa America 2024 : Darwin Nunez impliquĂ© dans une bagarre en tribune après Uruguay-Colombie

Ă€ l’issue de l’Ă©limination de l’Uruguay face Ă  la Colombie (1-0), en demi-finales de la Copa America, une bagarre entre supporters des deux camps a Ă©clatĂ© dans les tribunes du stade de Charlotte. Et l’attaquant de la Celeste, Darwin Nunez, est intervenu pour protĂ©ger ses proches.

Le duel entre la Colombie, talentueuse puis courageuse après l’expulsion de Munoz, et l’Uruguay, trop maladroite pour arracher l’Ă©galisation, avait tenu toutes ses promesses. Les Colombiens fĂŞtaient leur qualification pour la finale de la Copa America quand Luis Suarez s’est d’abord embrouillĂ© avec Miguel Borja, Ă  qui il reprochait d’avoir trop cĂ©lĂ©brĂ© le succès des siens. Une lĂ©gère Ă©chauffourĂ©e a alors Ă©clatĂ© au centre du terrain avant qu’une rĂ©plique se produise dans les tribunes du stade de Charlotte. Des supporters des deux camps se sont alors bagarrĂ©s et plusieurs joueurs uruguayens sont intervenus.

« Nos familles Ă©taient en danger. C’est une catastrophe. Â»

JosĂ©-Maria Gimenez, dĂ©fenseur d’Uruguay

Darwin Nunez et Ronald Araujo ont essayĂ© de repousser les Colombiens en distribuant quelques gifles, mais en recevant aussi des coups de poing et en se faisant asperger de bière. Depuis la pelouse, Bentancour, lui, balançait des gourdes en direction des supporters rivaux. Dans la panique, certains fans ont sautĂ© par-dessus la barrière, ou larguĂ© les enfants en bas âge sur la pelouse, pour les mettre en sĂ©curitĂ©. Le dĂ©fenseur, JosĂ©-Maria Gimenez a expliquĂ© que le secteur en question Ă©tait celui oĂą se trouvaient les proches des joueurs uruguayens. « Nos familles Ă©taient en danger. C’est une catastrophe. Nous avons dĂ» nous prĂ©cipiter dans les tribunes pour faire sortir nos proches, C’est un dĂ©sastre Â», a-t-il commentĂ© regrettant l’arrivĂ©e tardive de la sĂ©curitĂ© ou de la Police.

Bouton retour en haut de la page
Fermer