LE MONDE 🔵 Le dĂ©putĂ© Quentin Bataillon « regrette » ses critiques de Yann Barthès, mais « assume » son passage sur le plateau de « TPMP » – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE MONDE 🔵 Le député Quentin Bataillon « regrette » ses critiques de Yann Barthès, mais « assume » son passage sur le plateau de « TPMP »

Quentin Bataillon, Ă  Paris, le 14 mars 2024.

« C’était une maladresse et je le regrette. Â» InvitĂ© de Franceinfo, jeudi 4 avril, le prĂ©sident de la commission d’enquĂŞte sur la TNT, Quentin Bataillon (Renaissance), a Ă©tĂ© interrogĂ© sur son passage dans l’émission « Touche pas Ă  mon poste Â» (« TPMP Â») sur C8 et sur ses propos Ă  l’encontre de l’animateur Yann Barthès.

« J’ai Ă©mis une critique d’auditionnĂ© [sur Yann Barthès]. C’était compliquĂ© de le faire lĂ -bas, parce qu’on voit bien qu’il y a un conflit très fort entre les deux Ă©missions. Ce n’était pas mon rĂ´le de le faire lĂ -bas, c’était une maladresse et je le regrette Â», a affirmĂ© le dĂ©putĂ© macroniste.

Mardi, sur le plateau de Cyril Hanouna, M. Bataillon avait Ă©gratignĂ© M. Barthès, qui a, comme l’animateur de « TPMP Â», Ă©tĂ© entendu par la commission Ă  la fin du mois de mars : « Je crois que c’est la première fois que je me suis Ă©nervĂ©, il avait une attitude assez arrogante dès le dĂ©but, il refusait de rĂ©pondre Ă  nos questions Â», avait-il dĂ©crit au sujet du prĂ©sentateur de l’émission « Quotidien Â».

« Je ne peux pas refuser certains plateaux Â»

Au sujet de son passage dans « TPMP Â», le dĂ©putĂ© « assume Â», en revanche, sa venue. « Je me suis imposĂ© une pĂ©riode de rĂ©serve, mais rien ne [m’y] m’obligeait. Ai-je vraiment des leçons d’impartialitĂ© Ă  recevoir du rapporteur [le dĂ©putĂ© AurĂ©lien Saintoul, La France insoumise] ? Â», s’est interrogĂ© M Bataillon, alors que l’« insoumis Â» ne cache pas qu’il a dans le viseur le groupe Canal+, propriĂ©taire de C8 et CNews et contrĂ´lĂ© par le milliardaire conservateur Vincent BollorĂ©.

Aux yeux de l’élu de la Loire, Â« la commission d’enquĂŞte a deux temps importants Â» : celui des auditions, qui se sont arrĂŞtĂ©es le 28 mars, et dĂ©sormais celui de l’écriture du rapport par M. Saintoul. « Aujourd’hui, nous sommes dans le temps du rapport et des positionnements politiques Â», a fait valoir le dĂ©putĂ©, qui pense devoir Â« parler Ă  tous les publics Â».

« Je suis anti-personne et pour personne, je ne peux pas refuser certains plateaux Â», a continuĂ© M. Bataillon, ajoutant que si Yann Barthès l’invite dans « Quotidien Â» il ira « avec grand plaisir Â». La veille, le groupe TF1, propriĂ©taire de TMC, s’était dit « surpris tant dans la forme que dans le fond par les dĂ©clarations Â» de M. Bataillon, alors mĂŞme que le rapport de la commission « n’est pas encore rendu Â». « Si je suis arrogant vous me dites Â», avait lancĂ© Yann Barthès en ouvrant son Ă©mission, mercredi soir. S’appuyant sur un ancien tweet de Quentin Bataillon, qui y fustigeait « l’imposture de “TPMP” alliant dĂ©magogie et fausses informations Â», il a aussi ironisĂ© sur la « constance Â» ou encore « l’indĂ©pendance Â» du dĂ©putĂ© Ă  qui Cyril Hanouna a offert un tee-shirt la veille.

Il a Ă©galement tenu Ă  lui dire « qu’il a foutu en l’air une commission qui aurait pu apporter quelque chose au dĂ©bat dĂ©mocratique, qu’il a alimentĂ© la machine Ă  haine et pour un Ă©lu de la nation, c’est très grave Â».

Alors que plusieurs dĂ©putĂ©s ont demandĂ© sa dĂ©mission de la prĂ©sidence de la commission et que la prĂ©sidente de l’AssemblĂ©e nationale l’a appelĂ© Ă  la « retenue Â», M. Bataillon a exclu jeudi de quitter sa fonction. « Mon travail, je l’ai fait correctement Â», a-t-il lancĂ© pour rĂ©pondre aux accusations de partialitĂ©.

Le Monde

RĂ©utiliser ce contenu
Bouton retour en haut de la page
Fermer