LE MONDE 🔵 « L’alcool en tribunes, c’est terminé » : Ă  Roland-Garros, des « nouvelles consignes » pour canaliser les dĂ©bordements du public – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE MONDE 🔵 « L’alcool en tribunes, c’est terminé » : à Roland-Garros, des « nouvelles consignes » pour canaliser les débordements du public

Le tennisman belge David Goffin chambre le public français, après sa victoire face Ă  Giovanni Mpetshi Perricard, le 28 mai 2024 Ă  Roland-Garros.

A trop soutenir leurs troupes, dont le nombre s’amenuise inexorablement au fil des jours, les supporteurs français en font-ils trop Ă  Roland-Garros ? Avec la « der de Nadal Â», la pluie et son cortège de reports de matchs, le comportement du public français dans les tribunes de la porte d’Auteuil est l’un des feuilletons de l’édition 2024 du tournoi du Grand Chelem.

Entre l’« irrespect total Â» dĂ©plorĂ© par certains et l’« Ă©nergie positive Â» apprĂ©ciĂ©e par d’autres, de nombreux joueuses et joueurs ont commentĂ© la manière dont les fans français encouragent les Bleus. Au point qu’AmĂ©lie Mauresmo, la directrice du tournoi, a annoncĂ©, jeudi 30 mai, la mise en place de « nouvelles consignes Â» contre les dĂ©bordements du public, avec notamment l’exclusion immĂ©diate des gradins, et l’interdiction de la consommation d’alcool en tribunes.

« On a observĂ© après [l’épidĂ©mie de] Covid-19 une vraie Ă©volution dans le comportement des gens, en termes d’ambiance, et on en Ă©tait plutĂ´t hyper satisfaits. Les gens avaient soif de revivre et de revivre ce genre d’émotions, a soulignĂ© l’ancienne championne française lors d’un point presse informel. Et puis on a observĂ©, notamment avec David [Goffin] l’autre jour, qu’il y avait quelques personnes qui effectivement dĂ©passaient la limite. Â»

« Etre intransigeant sur le respect des joueurs Â»

Après sa victoire sur le court numĂ©ro 14 contre le jeune Français Giovanni Mpetshi Perricard, le vĂ©tĂ©ran belge s’était plaint de l’hostilitĂ© des spectateurs, qu’il avait « charriĂ©s Â» après la balle de match. « Clairement, ça va trop loin, c’est de l’irrespect total. Ça devient du foot, bientĂ´t il y aura des fumigènes, des hooligans et ça se battra dans les tribunes. Certains sont plus lĂ  pour foutre le bordel que pour mettre l’ambiance Â», a-t-il tancĂ© après-coup, dĂ©nonçant « une ambiance malsaine Â» Ă  Roland-Garros et assurant que « quelqu’un [lui] a crachĂ© son chewing-gum Â».

Pour Ă©viter que ce type de dĂ©bordements, Ă©galement dĂ©noncĂ©s par la numĂ©ro un mondiale, Iga Swiatek, mercredi après sa victoire sur le fil face Ă  Naomi Osaka, se reproduise, AmĂ©lie Mauresmo a annoncĂ© « avoir fait passer des consignes, notamment aux arbitres de chaise Â», pour « ĂŞtre intransigeant sur le respect des joueurs et du jeu (…) et hyper rĂ©actif Â». Tout en souhaitant conserver « cet engouement autour des matchs Â».

TolĂ©rĂ©e jusque-lĂ , la consommation d’alcool sera dĂ©sormais bannie des gradins. « L’alcool Ă©tait autorisĂ© jusqu’à prĂ©sent en tribunes – pas dans toutes les tribunes –, ça, c’est terminĂ© Â», a assurĂ© l’ancienne vainqueure de l’Open d’Australie et de Wimbledon. Sans prĂ©ciser si les spectateurs des loges, qui donnent accès Ă  des salons servant des coupes de champagnes, sont Ă©galement concernĂ©s par cette nouvelle mesure. « S’il y a le moindre comportement au-delĂ  de la limite, si on ne se comporte pas bien ou si on jette des choses sur les joueurs, c’est niet, on sort, a conclu AmĂ©lie Mauresmo. La sĂ©curitĂ©, c’est très clair, les consignes sont donnĂ©es et il n’y aura pas d’hĂ©sitation. Â»

RĂ©utiliser ce contenu
Bouton retour en haut de la page
Fermer