LE MONDE 🔵 Hind Rajab, 6 ans, tuĂ©e au milieu des siens Ă  Gaza : « J’ai si peur, s’il vous plaĂ®t, venez » – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE MONDE 🔵 Hind Rajab, 6 ans, tuée au milieu des siens à Gaza : « J’ai si peur, s’il vous plaît, venez »

L’épave de l’ambulance venue sauver Hind Rajab, 6 ans, petite fille palestinienne qui avait suppliĂ© les sauveteurs de Gaza de l’aider, après qu’elle avait Ă©tĂ© piĂ©gĂ©e par les tirs de l’armĂ©e israĂ©lienne. A Gaza, le 10 fĂ©vrier 2024.

La petite voix grĂ©sille, aiguĂ«. « J’ai si peur, s’il vous plaĂ®t, venez ! Â», supplie Hind Rajab, enfant gazaouie de 6 ans, dans un appel enregistrĂ© au standard du Croissant-Rouge palestinien, le 29 janvier. Elle est alors la seule survivante parmi les passagers de la voiture oĂą elle se trouve, coincĂ©e sous les tirs israĂ©liens, Ă  Tel Al-Hawa, dans le sud de la ville de Gaza. Quand, au bout de quelques heures, les secours ont enfin obtenu le feu vert pour circuler en sĂ©curitĂ© dans la zone, le standard perd le contact avec les deux ambulanciers et avec la petite fille. L’appel de Hind est alors largement partagĂ© sur les rĂ©seaux sociaux, suscitant l’émoi. Samedi 10 fĂ©vrier, après douze jours de silence, quand les forces israĂ©liennes se sont retirĂ©es de la zone, la dĂ©pouille mortelle de la petite Gazaouie a finalement Ă©tĂ© retrouvĂ©e avec celle des autres occupants de la voiture.

A quelques mètres de lĂ , l’ambulance dĂ©pĂŞchĂ©e par le Croissant-Rouge a Ă©galement Ă©tĂ© reconnue, pulvĂ©risĂ©e par une puissante explosion, avec, Ă  l’intĂ©rieur, le corps des deux secouristes, Youssef Zeino et Ahmed Al-Madhoun. « L’occupation [israĂ©lienne] a dĂ©libĂ©rĂ©ment pris pour cible l’ambulance, immĂ©diatement après son arrivĂ©e sur les lieux, car elle a Ă©tĂ© retrouvĂ©e Ă  quelques mètres du vĂ©hicule oĂą se trouvait Hind Â», a Ă©crit le Croissant-Rouge palestinien dans un communiquĂ©, publiĂ© samedi, rappelant que ses Ă©quipes avaient coordonnĂ© au prĂ©alable le dĂ©placement de l’ambulance avec l’armĂ©e israĂ©lienne. Celle-ci dernière n’a pas rĂ©pondu aux questions du Monde.

Le 29 janvier, Hind avait Ă©tĂ© confiĂ©e Ă  son oncle qui fuyait avec sa femme et ses enfants, en voiture, l’avancĂ©e des combats menaçant leur quartier de Gaza. La mère de la petite fille et le reste de la fratrie Ă©taient, eux, partis Ă  pied. La cousine de la fillette, Layan Hamada, 15 ans, est la première Ă  appeler les secours. « Ils nous tirent dessus, le char est Ă  cĂ´tĂ© de moi ! Â», dĂ©crit-elle, paniquĂ©e, au standard du Croissant-Rouge. Les autres passagers, sauf Hind, gisent dĂ©jĂ  morts Ă  cĂ´tĂ© de Layan. « Es-tu cachĂ©e ? Â», lui demande le secouriste. Layan rĂ©pond qu’elle est dans la voiture, puis soudain crie. On entend des tirs nourris. L’adolescente vient d’être tuĂ©e.

« Morte en martyre Â»

Hind est dĂ©sormais la seule survivante. « Pendant plus de trois heures, la fillette a dĂ©sespĂ©rĂ©ment implorĂ© nos Ă©quipes de venir la sauver des chars [israĂ©liens] qui l’entouraient, subissant les tirs et l’horreur d’être seule, prisonnière au milieu des corps de ses proches tuĂ©s par les forces israĂ©liennes Â», a affirmĂ© le Croissant-Rouge. Selon les proches de l’enfant, elle Ă©tait blessĂ©e au dos, Ă  la main et au pied. Le standard garde le contact tĂ©lĂ©phonique avec elle, dans un appel simultanĂ© avec sa mère, pour tenter de la rassurer avant l’arrivĂ©e des secours. Ils n’ont semble-t-il jamais pu l’atteindre.

Il vous reste 35% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Bouton retour en haut de la page
Fermer