LE MONDE 🔵 Guerre IsraĂ«l-Hamas, jour 277 : l’armĂ©e israĂ©lienne largue des tracts sur Gaza appelant tous les habitants Ă  partir – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE MONDE 🔵 Guerre Israël-Hamas, jour 277 : l’armée israélienne largue des tracts sur Gaza appelant tous les habitants à partir

Une fillette palestinienne près de l’école dĂ©truite par une frappe israĂ©lienne près de Khan Younès, dans la bande de Gaza, le 10 juillet 2024.

L’offensive d’IsraĂ«l Ă  Gaza ne faiblit pas. Soutenues par l’artillerie et l’aviation, les troupes israĂ©liennes poursuivent sans relâche mercredi 10 juillet une offensive majeure dans l’enclave. Pour la quatrième fois en autant de jours, une frappe israĂ©lienne a touchĂ© mardi soir une Ă©cole abritant des dĂ©placĂ©s Ă  Abassan, près de Khan Younès, dans le sud du territoire palestinien, faisant 29 morts dont des enfants, selon une source mĂ©dicale et le Hamas. L’armĂ©e israĂ©lienne a dit viser des « terroristes Â» dans ces raids.

A l’hĂ´pital Nasser, oĂą les victimes de la frappe d’Abassan ont Ă©tĂ© transfĂ©rĂ©es, de nombreux blessĂ©s, dont des enfants, des jeunes et des vieillards, ont Ă©tĂ© transportĂ©s par leurs proches, Ă  pied, dans des camionnettes ou des ambulances, selon des images de l’Agence France-Presse (AFP). « Les attaques rĂ©pĂ©tĂ©es de l’armĂ©e israĂ©lienne contre des Ă©coles doivent cesser Â», a rĂ©agi le ministère des affaires Ă©trangères allemand.

Des sources mĂ©dicales ont fait Ă©tat de six morts mercredi matin dans la bande de Gaza. A l’hĂ´pital des martyrs d’Al-Aqsa, Ă  Deir Al-Balah (Centre), « quatre martyrs et un blessĂ© grave Â» Ă©taient arrivĂ©s après une frappe sur une maison près de Nousseirat, selon les mĂŞmes sources. Plus au sud, deux morts et six blessĂ©es ont Ă©tĂ© transfĂ©rĂ©s Ă  l’hĂ´pital Nasser de Khan Younès, d’après une source mĂ©dicale. Le Croissant-Rouge palestinien a affirmĂ© que ses ambulances ne pouvaient atteindre les victimes Ă  Gaza en raison de l’intensitĂ© des bombardements.

Au moins 52 personnes ont Ă©tĂ© tuĂ©es ces dernières vingt-quatre heures. L’offensive israĂ©lienne Ă  Gaza a fait jusqu’à prĂ©sent 38 295 morts, en majoritĂ© des civils, selon le ministère de la santĂ© de la bande de Gaza, administrĂ©e par le Hamas. CĂ´tĂ© israĂ©lien, 1 195 personnes ont perdu la vie, en majoritĂ© des civils, selon un dĂ©compte de l’AFP Ă©tabli Ă  partir de donnĂ©es officielles. Sur 251 personnes alors enlevĂ©es, 116 sont toujours retenues Ă  Gaza dont 42 sont mortes. Selon l’armĂ©e israĂ©lienne, 681 soldats israĂ©liens ont Ă©galement Ă©tĂ© tuĂ©s depuis le dĂ©but de l’offensive, le 7 octobre 2023.

• Israël largue des tracts sur la ville de Gaza

Après avoir affirmĂ© en janvier avoir dĂ©mantelĂ© le commandement du Hamas dans le nord de la bande de Gaza, l’armĂ©e israĂ©lienne a repris ces derniers jours ses opĂ©rations terrestres dans cette rĂ©gion. Elle y a larguĂ© des tracts appelant « toutes les personnes Â» dans la ville de Gaza assiĂ©gĂ©e Ă  partir vers le sud, disant poursuivre ses « opĂ©rations antiterroristes Â» dans cette ville ainsi qu’à Rafah (Sud).

« A toutes les personnes prĂ©sentes dans la ville de Gaza, des corridors de sĂ©curitĂ© vous permettent de vous rendre rapidement et sans inspection de la ville de Gaza vers des abris Ă  Deir Al-Balah et Al-Zawayda Â», explique ce tract. « La ville de Gaza reste une zone de combats dangereuse Â», prĂ©vient le texte.

L’armĂ©e israĂ©lienne a dĂ©butĂ© sa nouvelle offensive dans la ville de Gaza le 27 juin, en appelant les habitants du quartier est de Chadjaya Ă  quitter les lieux puis a Ă©tendu en dĂ©but de semaine ses appels Ă  plusieurs quartiers du centre-ville tels que Rimal, poussant des dizaines de milliers de personnes Ă  fuir, d’après l’ONU.

• Conditions de vie « dĂ©sastreuses Â», selon l’ONU

Mardi, le bureau des droits de l’homme de l’ONU s’est dit « consternĂ© Â» par les nouveaux appels israĂ©liens qui encouragent « Ă  fuir vers des secteurs oĂą les opĂ©rations militaires de l’armĂ©e sont en cours et oĂą des civils continuent d’être tuĂ©s et blessĂ©s Â».

Selon Philippe Lazzarini, commissaire gĂ©nĂ©ral de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les rĂ©fugiĂ©s de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), « il n’y a absolument aucun endroit sĂ»r Â» dans le territoire palestinien, oĂą l’eau et la nourriture manquent, oĂą plus de 80 % de la population ont Ă©tĂ© a Ă©tĂ© dĂ©placĂ©e et oĂą les habitants vivent dans des conditions « dĂ©sastreuses Â», selon l’ONU.

« Nous avons Ă  nouveau environ 350 000 personnes sur les routes. Et, depuis le dĂ©but de la guerre, presque tous les habitants de Gaza ont Ă©tĂ© dĂ©placĂ©s une fois, deux fois, trois fois, quatre fois ou cinq fois, ce qui montre qu’il n’y a absolument aucun endroit sĂ»r Â» dans le territoire, a dĂ©clarĂ© Ă  Amman M. Lazzarini.

• Des nĂ©gociations prĂ©vues Ă  Doha

Après des mois de négociations sans résultat sur un cessez-le-feu, une source proche des discussions a affirmé que les chefs de la CIA et des services de renseignement israélien étaient attendus mercredi à Doha, au Qatar. Israël et le Hamas ont continué de faire état de divergences après que le mouvement palestinien a dit selon un responsable ne plus réclamer un cessez-le-feu permanent avant toute négociation sur une libération d’otages.

Le Hamas doit participer aux prochaines nĂ©gociations, a dit un responsable du groupe. Le bureau du premier ministre israĂ©lien, Benyamin NĂ©tanyahou, a affirmĂ© que « tout accord devrait permettre Ă  IsraĂ«l de se battre jusqu’à ce que tous les objectifs de la guerre soient atteints Â», et notamment la destruction du Hamas.

Le Monde avec AFP

RĂ©utiliser ce contenu
Bouton retour en haut de la page
Fermer