LE MONDE 🔵 Comment l’IA peut venir au secours des mĂ©thodes d’apprentissage des maths – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE MONDE 🔵 Comment l’IA peut venir au secours des méthodes d’apprentissage des maths

Au lycée Jules-Ferry, à Paris, en mai 2024.

« ChatGPT, direct, il donne la rĂ©ponse Â», lance un Ă©lève en 1re au lycĂ©e François-Villon, dans le 14arrondissement de Paris. « Mais ce n’est pas toujours juste ! Â», la corrige une de ses camarades. L’intervention stimule les autres sur les risques de l’intelligence artificielle (IA). « Ă‡a collecte nos donnĂ©es Â» ; « y aura moins de caissières Â»â€¦ Cette discussion dĂ©bridĂ©e sur la technologie Ă  la mode sert d’introduction Ă  un cours original de… mathĂ©matiques.

Depuis mai, trois enseignants Ă  Paris expĂ©rimentent cette activitĂ©, Ă©laborĂ©e et utilisĂ©e depuis fin janvier par une quinzaine de leurs collègues de l’acadĂ©mie de Lille et par StĂ©phane Mallat, professeur au Collège de France en sciences des donnĂ©es. « Nous cherchons Ă  donner du sens aux maths dans l’enseignement. Pour cela, on a choisi de partir de sujets motivants, comme l’intelligence artificielle, et nous montrons que cette dernière est un chemin pour apprendre les maths Â», expliquait le chercheur Ă  une douzaine de professeurs volontaires rĂ©unis Ă  Paris pour une formation sur ce projet, en avril.

Il ne s’agit donc pas d’utiliser l’IA pour aider les Ă©lèves Ă  progresser en maths, mais de leur faire dĂ©couvrir les maths derrière cette technologie. « Ces modules rentrent tout Ă  fait dans vos programmes actuels Â», rassure StĂ©phane Mallat. « Ce n’est pas de l’informatique ! Il faut affirmer que c’est un apprentissage de maths Â», ajoute Miguel Toquet, inspecteur d’acadĂ©mie chargĂ© des mathĂ©matiques Ă  Lille, artisan de la structuration du projet au sein de l’éducation nationale.

Modélisation et expérimentation

Les principes de la mĂ©thode sont simples. Un exposĂ© d’un problème concret, comme distinguer le chant de deux espèces de baleines, identifier les nombres « 2 Â» ou « 7 Â» en Ă©criture manuscrite, ou repĂ©rer les risques cardiaques dans un Ă©lectroencĂ©phalogramme. Des questions classiques de l’IA contemporaine. Suit une Ă©tape de modĂ©lisation de ces problèmes, plus abstraite. Enfin, une phase d’expĂ©rimentation, sur ordinateur, pour jouer avec ces donnĂ©es et trouver, par essai-erreur, l’algorithme le plus performant. « Une droite, ça peut servir Ă  repĂ©rer un cancer ou distinguer le chant d’une baleine. C’est la beautĂ© des maths Â», souligne StĂ©phane Mallat.

Lors de la formation, des profs sont un peu sceptiques, craignant un niveau trop Ă©levĂ© pour leurs Ă©lèves. « Il faudrait reformuler vos textes par ChatGPT pour les simplifier Â», ose ironiquement l’un d’eux. La plupart sont curieux, cherchant des activitĂ©s stimulantes pour leurs Ă©lèves.

Il vous reste 66.6% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Bouton retour en haut de la page
Fermer