LE MONDE 🔵 Après les accusations de Judith Godrèche, la sortie des nouveaux films de Jacques Doillon et BenoĂ®t Jacquot perturbĂ©e – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE MONDE 🔵 Après les accusations de Judith Godrèche, la sortie des nouveaux films de Jacques Doillon et Benoît Jacquot perturbée

Judith Godrèche et Jacques Doillon dans « La Fille de 15 ans Â» (1989), de Jacques Doillon.

A 51 ans, Judith Godrèche a dĂ©posĂ© une plainte contre les cinĂ©astes BenoĂ®t Jacquot (son ancien compagnon) et Jacques Doillon pour viol sur mineure de 15 ans, entre 1986 et 1992 (accusations qu’ils rejettent). Depuis, l’actrice et rĂ©alisatrice a crĂ©Ă© une adresse [email protected], accompagnĂ©e de ce message sur sa page Instagram : « Je suis lĂ . Derrière cette adresse e-mail (…) Quel que soit le milieu dans lequel vous avez Ă©tĂ© abusĂ©(e). Partagez autant que possible. Â» Mediapart s’est demandĂ©, dans une Ă©mission spĂ©ciale, si on n’avait pas enfin affaire au vrai #metoo du cinĂ©ma français.

En pareilles circonstances, l’avenir des prochains films des rĂ©alisateurs mis en cause est fortement compromis : Belle, de BenoĂ®t Jacquot, adaptation de La Mort de Belle (1952), de Georges Simenon, avec Charlotte Gainsbourg et Guillaume Canet, actuellement en postproduction, et CE2, de Jacques Doillon, drame sur le harcèlement scolaire, avec Nora Hamzawi, Alexis Manenti et l’humoriste Doully, dont la sortie Ă©tait prĂ©vue le 27 mars. Plusieurs projections pour la presse ont d’ores et dĂ©jĂ  eu lieu.

« Dans l’état actuel des choses, les producteurs et les productrices se retrouvent seuls Ă  supporter les consĂ©quences de situations dont ils ne sont en rien responsables, et qui dĂ©coulent de faits possiblement mĂŞme antĂ©rieurs Ă  leur activitĂ©, dĂ©crit un producteur qui souhaite garder l’anonymat. Lorsqu’une sociĂ©tĂ© de production a rĂ©uni le financement de son film, elle contracte un emprunt auprès d’une banque ou d’un Ă©tablissement de crĂ©dit en escomptant les contrats signĂ©s par les financiers. De telles opĂ©rations gĂ©nèrent des intĂ©rĂŞts bancaires, devenus très significatifs depuis la hausse des taux directeurs Ă  la fin 2022… Compte tenu des montants en jeu, qui dĂ©passent de beaucoup les fonds propres des entreprises concernĂ©es, il paraĂ®t clair que la plupart des sociĂ©tĂ©s indĂ©pendantes de production peuvent y voir leur pronostic vital engagĂ©, comme on dit en d’autres circonstances. Â»

« CinĂ©aste de l’enfance Â»

ProjetĂ© pour la première fois au Festival du film francophone d’AngoulĂŞme, le 25 aoĂ»t 2021, CE2 avait reçu les Ă©loges de Brigitte Macron, engagĂ©e depuis plusieurs annĂ©es dans la lutte contre le harcèlement en milieu scolaire – « Je suis extrĂŞmement touchĂ©e. Lui [Jacques Doillon], il a un Ĺ“il, il sait extrĂŞmement bien les filmer [les enfants] (…). C’est très important d’aller le voir [le film] si on veut comprendre certains mĂ©canismes. Â» CE2 Ă©tait aussi Ă  l’origine d’un dĂ©bat sur « l’enfance en danger Â» au tribunal d’AngoulĂŞme, ce qui prĂ©sageait le meilleur quant Ă  la carrière du film auprès des scolaires.

Il vous reste 40% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Bouton retour en haut de la page
Fermer