LE FIGARO 🔵 «MarĂ©e montante» de l’antisĂ©mitisme en Europe depuis l’escalade entre IsraĂ«l et le Hamas, selon une Ă©tude – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE FIGARO 🔵 «MarĂ©e montante» de l’antisĂ©mitisme en Europe depuis l’escalade entre IsraĂ«l et le Hamas, selon une Ă©tude

Au moins 83% des Juifs en France disent «cacher occasionnellement leur identité» en France depuis l’attaque du Hamas en Israël, le 7 octobre dernier.

Les Juifs sont «plus angoissĂ©s que jamais en Europe» face Ă  la «marĂ©e montante de l’antisĂ©mitisme », le conflit au Proche-Orient sapant les efforts menĂ©s par l’UE, selon une vaste enquĂŞte europĂ©enne publiĂ©e jeudi. Selon ce rapport de l’Agence des droits fondamentaux (FRA) basĂ©e Ă  Vienne, en Autriche, «96% d’entre eux» y ont Ă©tĂ© confrontĂ©s «en ligne» ou dans leur quotidien au cours des 12 mois prĂ©cĂ©dant l’enquĂŞte.

Une Ă©crasante majoritĂ© juge que «la situation s’est aggravĂ©e ces dernières annĂ©es», Ă©crit en prĂ©ambule sa prĂ©sidente Sirpa Rautio, alors mĂŞme qu’ils ont Ă©tĂ© interrogĂ©s «avant les attaques du Hamas en octobre 2023 et la guerre Ă  Gaza». Dans ce contexte tendu, 76% des Juifs ont dit «cacher occasionnellement leur identité» en Europe, dĂ©plore-t-elle. C’est particulièrement le cas en France, oĂą ils sont 83% Ă  le faire.

Depuis l’escalade entre IsraĂ«l et le mouvement palestinien Hamas, le tableau s’est encore noirci, selon des informations recueillies «plus rĂ©cemment auprès de douze organisations communautaires juives». «Les retombĂ©es du conflit Ă©rodent des progrès durement acquis» et observĂ©s après l’adoption de la toute première stratĂ©gie europĂ©enne de lutte contre l’antisĂ©mitisme en 2021, avec une «augmentation spectaculaire» des incidents.

«Stéréotype négatif»

En France, 74% des Juifs estiment que le conflit a un impact sur leur sentiment d’insĂ©curitĂ©, le taux le plus Ă©levĂ© parmi les pays sondĂ©s, oĂą ils sont 62% Ă  Ă©prouver un tel ressenti en moyenne, contre seulement 9% en Hongrie. La FRA, agence de l’UE, a soumis un questionnaire en ligne entre janvier et juin 2023 Ă  près de 8000 Juifs, âgĂ©s de 16 ans ou plus, vivant dans 13 États accueillant 96% de la population juive de l’Union. Il s’agit de la troisième enquĂŞte sur le sujet après ceux de 2013 et de 2018.

Selon ses conclusions, le «stĂ©rĂ©otype nĂ©gatif» accusant les Juifs de «dĂ©tenir le pouvoir, de contrĂ´ler la finance et les mĂ©dias» est celui le plus frĂ©quemment utilisĂ©, suivi du «dĂ©ni d’IsraĂ«l Ă  avoir le droit d’exister en tant qu’État». Dans 4% des cas, les rĂ©pondants ont dĂ©clarĂ© avoir subi des agressions physiques antisĂ©mites, contre 2% en 2018. Et 60% d’entre eux trouvent que les efforts de leur gouvernement pour combattre l’antisĂ©mitisme ne sont pas assez importants. Au dĂ©triment de leurs activitĂ©s, les organisations juives subissent un poids financier toujours plus important pour assurer leur sĂ©curitĂ©, qu’elles doivent souvent gĂ©rer elles-mĂŞmes.

Bouton retour en haut de la page
Fermer