LE FIGARO 🔵 L’improbable retour de l’imposition des loyers fictifs – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE FIGARO 🔵 L’improbable retour de l’imposition des loyers fictifs

L’imposition des loyers fictifs renvoie à l’idée que les ménages ne sont pas réellement propriétaires du logement qu’ils occupent.
Dragon Images

L’exécutif ne veut pas entendre parler de hausse d’impôts. Ce qui n’empêche pas les idées de fuser…

Le retour d’une vieille lune? Alors que le gouvernement s’apprête, avec le résultat des revues de dépenses, à entrer dans le dur des discussions budgétaires pour 2025, aucune piste d’économies ne pourra être écartée. L’exécutif promet en revanche, malgré l’impossible équation financière, de ne pas toucher au volet des recettes. Il s’est même engagé à poursuivre la diminution des impôts mais également à alléger la douloureuse pour les ménages. «On aura entre autres, dans notre trajectoire financière, 2 milliards de baisses d’impôts sur nos compatriotes qui sont dans ces catégories (de la classe moyenne, NDLR) en 2025», a ainsi avancé Emmanuel Macron, lors de sa conférence de presse d e mi-janvier.

Dans le contexte de ralentissement conjoncturel, tenir ces engagements ambitieux relèvera de la gageure. Qu’il y parvienne ou non, l’exécutif devrait a minima se battre pour maintenir la ligne rouge imposée depuis 2017 par l’Élysée: les impôts des plus aisés n’augmenteront pas, malgré la pression…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

DĂ©jĂ  abonnĂ© ?
Connectez-vous

Bouton retour en haut de la page
Fermer