LE FIGARO 🔵 Iran: trois membres de forces de l’ordre tuĂ©s dans des «attaques terroristes» – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE FIGARO 🔵 Iran: trois membres de forces de l’ordre tuĂ©s dans des «attaques terroristes»

Des policiers iraniens (photo d’illustration).
Reuters Photographer / REUTERS

Au moins trois membres des forces de l’ordre ont Ă©tĂ© tuĂ©s dans une sĂ©rie d’«attaques terroristes» ayant visĂ© notamment un poste de police, au Sistan-Baloutchistan, dans le sud-est de l’Iran, a rapportĂ© jeudi 4 avril la tĂ©lĂ©vision d’Etat. «Trois membres des forces de l’ordre sont morts en martyrs lors de plusieurs attaques terroristes nocturnes» Ă  Rask et Ă  Chabahar, près de la frontière pakistanaise, a indiquĂ© le vice-gouverneur de la province, Alireza Marhamati, Ă  la tĂ©lĂ©vision d’Etat Irib. Une de ces attaques a visĂ© le poste de police numĂ©ro 11 de Chabahar et coĂ»tĂ© la vie Ă  son responsable adjoint, a ajoutĂ© cette source, affirmant que plusieurs assaillants ont Ă©tĂ© tuĂ©s.

Selon Irib, le groupe djihadiste JaĂŻsh al-Adl (ArmĂ©e de la Justice en arabe), basĂ© au Pakistan, a revendiquĂ© ces attaques. FormĂ© en 2012, ce groupe rebelle sunnite a menĂ© plusieurs attaques sur le sol iranien ces dernières annĂ©es. Il est considĂ©rĂ© comme une «organisation terroriste» par l’Iran, majoritairement chiite, ainsi que par les Etats-Unis. En dĂ©cembre, JaĂŻsh al-Adl avait dĂ©jĂ  revendiquĂ© une attaque contre un poste de police de Rask, qui avait coĂ»tĂ© la vie Ă  onze policiers iraniens.

Mi-janvier, l’Iran avait menĂ© une frappe contre le quartier gĂ©nĂ©ral au Pakistan de ce groupe, selon l’agence de presse iranienne Mehr. L’Iran et le Pakistan s’accusent frĂ©quemment de permettre Ă  des groupes rebelles d’opĂ©rer Ă  partir de leurs territoires respectifs pour lancer des attaques. JaĂŻsh al-Adl a Ă©tĂ© formĂ© par des activistes sĂ©paratistes baloutches, une minoritĂ© de quelque 10 millions de personnes majoritairement sunnites rĂ©parties entre l’Iran, le Pakistan et l’Afghanistan.

Bouton retour en haut de la page
Fermer