LE FIGARO 🔵 Éric Zemmour annonce recevoir Marion MarĂ©chal pour savoir «ce qu’elle cherche vraiment Ă  obtenir» – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE FIGARO 🔵 Éric Zemmour annonce recevoir Marion MarĂ©chal pour savoir «ce qu’elle cherche vraiment Ă  obtenir»

L’eurodéputée fraîchement élue s’est pour sa part prononcée en faveur d’une coalition avec le RN qu’elle a qualifié, à l’issue de son écrasante victoire aux élections européennes, de «leader qui pose le cadre».

«Dans ce moment crucial de la politique française, l’heure est Ă  un grand rassemblement pour la victoire», a dĂ©clarĂ© Éric Zemmour, leader de ReconquĂŞte!, sur X alors que des alliances entre certaines personnalitĂ©s politiques de droite seraient envisagĂ©es.

Après avoir Ă©voquĂ© le rapide accord conclu entre les quatre partis de gauche (LFI, PS, EELV, PCF), Éric Zemmour a ajoutĂ© que, pour l’heure, aucune «modalité» pour un potentiel «rassemblement» ne lui avait Ă©tĂ© «communiquĂ©e». «Je sais que de nombreux soutiens de ReconquĂŞte s’en Ă©tonnent», a-t-il ajoutĂ©. Le prĂ©sident du parti a finalement annoncĂ© qu’il allait recevoir, dans la journĂ©e, Marion MarĂ©chal, ancienne tĂŞte de liste du parti pour les Ă©lections europĂ©ennes.

Bras de fer

L’eurodéputée semble en effet avoir entamé un bras de fer avec le président de son parti pour trouver un accord avec le Rassemblement national, qui a obtenu une large victoire aux élections européennes le 9 juin dernier.

Ce mardi matin sur la chaĂ®ne d’information CNews, Marion MarĂ©chal s’est prononcĂ©e en faveur d’une coalition : «Le Rassemblement national est Ă  33% aux europĂ©ennes et nous avons après une campagne vaillante et de qualitĂ© obtenu des Ă©lus mais aujourd’hui, de fait, le leader qui pose le cadre de cette Ă©lection c’est le Rassemblement national. Il va falloir nous adapter», a-t-elle tranchĂ©.

Bouton retour en haut de la page
Fermer