LE FIGARO 🔵 Coupe du monde de rugby : les All Blacks font le show devant 10.000 personnes Ă  Bordeaux – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE FIGARO 🔵 Coupe du monde de rugby : les All Blacks font le show devant 10.000 personnes à Bordeaux

Les All Blacks ont travaillé leurs skills sous les yeux de 10.000 supporters. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

La Nouvelle-Zélande avait ouvert son entraînement au public ce lundi au stade Chaban-Delmas. Un moment de communion totale avec leurs supporters.

Sans match au programme cette semaine, les NĂ©o-ZĂ©landais avaient prĂ©vu d’ouvrir leur entraĂ®nement au public ce lundi 18 septembre. Un moment de partage qui devait initialement avoir lieu au stade Moga de Bègles. «Mais on a vite vu que ce serait trop petit ! On n’avait que 3.000 places disponibles et les gens m’arrĂŞtaient dans la rue pour m’en demander», a confiĂ© le maire de la commune, ClĂ©ment Rossignol Puech, au quotidien rĂ©gional Sud-Ouest. Un engouement qui a poussĂ© les diffĂ©rentes parties Ă  dĂ©localiser la sĂ©ance dans l’arène de l’UBB, le stade Chaban-Delmas de Bordeaux.

Pour un succès populaire inouï. 10.000 personnes trépignant et vibrant, applaudissant et hurlant. Un entraînement aux allures de show bien rodé avec musique et commentaires au micro du speaker, en anglais et en français, pour annoncer les différentes phases de la séance.

Celui-ci terminĂ©, l’entraĂ®neur-adjoint Joe Schmidt, passĂ© par Clermont (de 2007 Ă  2010), a pris Ă  son tour le micro pour s’adresser aux fans du mythe de noir vĂŞtu. «On se sent de mieux en mieux. Après avoir perdu contre les Bleus (le match d’ouverture, NDLR), on a Ă©tĂ© déçus pendant une semaine. Mais après notre sĂ©jour Ă  Bordeaux, je crois qu’on va amĂ©liorer notre niveau. Nous avons quelques jours de libre, on va visiter la ville. Et on nous a dit qu’il y a du bon vin ici…» Une flatterie qui a Ă©videmment dĂ©clenchĂ© une Ă©norme salve d’applaudissements rapporte Sud-Ouest.

Quelques minutes plus tard, place Ă  la cohue. Les spectateurs dĂ©gringolent des tribunes pour faire signer une photo, un drapeau, un maillot, un ballon et, mĂŞme, des chaussures… Les joueurs, en parfaits professionnels, se plient aux autographes et aux selfies avec le sourire. Sans oublier d’envoyer quelques ballons Ă  la foule pour assurer dĂ©finitivement leur popularitĂ©. Avant un clapping en guise d’au revoir.

Bouton retour en haut de la page
Fermer