LE FIGARO 🔵 Accusations de viol Ă  l’universitĂ© Bordeaux-Montaigne : un professeur mis en examen – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE FIGARO 🔵 Accusations de viol à l’université Bordeaux-Montaigne : un professeur mis en examen

Quatre mois après la saisie d’un juge d’instruction, le professeur a été mis en examen, le 25 juin, pour «viol», «harcèlement sexuel» et «agressions sexuelles».

Le Figaro Bordeaux

À découvrir

Un professeur de l’universitĂ© Bordeaux Montaigne a Ă©tĂ© mis en examen et placĂ© sous contrĂ´le judiciaire, le 25 juin. Il est soupçonnĂ© des chefs de «viol» et de «harcèlement sexuel» pour des faits qui datent de mai 2020 et «d’agressions sexuelles» commises entre 2017 et 2020. Des violences sexuelles dont l’accuse par Barbara Stiegler, Ă©galement professeur au sein du dĂ©partement de philosophie de l’établissement.

Après une enquĂŞte prĂ©liminaire classĂ©e sans suite, la victime avait dĂ©posĂ© une nouvelle plainte auprès du doyen des juges d’instruction, le 27 juillet dernier. Un juge d’instruction – qui continue Ă  guider les investigations – avait alors Ă©tĂ© saisi en fĂ©vrier.

Polémique

Depuis la rĂ©vĂ©lation de cette affaire, une dizaine d’anciennes Ă©tudiantes accusent Ă©galement le suspect de comportements dĂ©placĂ©s et d’agressions sexuelles. Ce dernier, d’abord suspendu pendant plusieurs mois, avait finalement Ă©tĂ© rĂ©intĂ©grĂ© dans ses fonctions en novembre 2023. Une dĂ©cision de la direction qui est devenue le terreau d’une polĂ©mique et de manifestations fĂ©ministes contre l’ancien prĂ©sident, Lionel LarrĂ©. L’agresseur prĂ©sumĂ© de ces femmes conteste les faits qui lui sont reprochĂ©s. ContactĂ©e, l’UniversitĂ© de Bordeaux Montaigne refuse de commenter une affaire pĂ©nale en cours.

Bouton retour en haut de la page
Fermer