LE FIGARO 🔵 Accord LR-RN aux lĂ©gislatives : ces Ă©lus qui quittent Les RĂ©publicains – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

LE FIGARO 🔵 Accord LR-RN aux législatives : ces élus qui quittent Les Républicains

Après l’annonce d’une alliance électorale entre le Rassemblement national avec Les Républicains, plusieurs élus quittent le parti de droite.

Éric Ciotti va-t-il faire imploser Les RĂ©publicains ? Son Ă©lection Ă  la tĂŞte du parti en dĂ©cembre 2022 avait dĂ©jĂ  provoquĂ© une vague de dĂ©part d’élus. Sa dĂ©cision ne nouer un accord Ă©lectoral avec le RN en vue des lĂ©gislatives semble en entraĂ®ner une seconde.

À découvrir

Quelques heures Ă  peine après l’annonce d’une coalition RN-LR au 13 heures de TF1 par Éric Ciotti, la vice-prĂ©sidente LR du SĂ©nat Sophie Primas a annoncĂ© quitter le parti. Sur X (ex-Twitter), l’élue a dĂ©clarĂ© : « Ă  contrecĹ“ur, et après des annĂ©es au RPR puis Ă  l’UMP puis aux RĂ©publicains, je quitte ce mouvement», a-t-elle dĂ©clarĂ©.

Au sein de la chambre haute, les élus LR, le groupe majoritaire, sont vent debout contre cette alliance. Lors d’une conférence de presse, leur président Bruno Retailleau a dénoncé une «déloyauté» d’Éric Ciotti. En ce sens, le sénateur de Meurthe-et-Moselle Jean-François Husson a indiqué sur ses réseaux sociaux quitter Les Républicains et continuer «le combat avec le soutien unanime du groupe de Gérard Larcher et Bruno Retailleau». Son collègue du Pas-de-Calais Jean-François Rapin menace de «rendre sa carte, comme beaucoup de ses collègues sénateurs» si Éric Ciotti ne démissionne pas.

MĂŞme son de cloche provenant de Pierre BĂ©dier, prĂ©sident du dĂ©partement des Yvelines. Sur son compte X, l’ancien ministre chiraquien a qualifiĂ© «monsieur Ciotti» de «supplĂ©tif de monsieur Bardella». «Il n’y a plus rien qui me rattache Ă  un parti qui nie ses racines les plus profondes. En consĂ©quence, je mets fin Ă  un engagement commencĂ© il y a 48 ans», a conclu l’élu de 66 ans qui indique s’impliquer de toutes ses «forces dans cette campagne pour faire barrage Ă  ce pĂ©ril majeur, pour cette France que je chĂ©ris plus que jamais». Le maire du 17e arrondissement de Paris Geoffroy Boulard annonce, lui, «suspendre sa cotisation tant qu’Éric Ciotti sera prĂ©sident».

Bouton retour en haut de la page
Fermer