[GOOGLE NEWS MÉDIAS] 🔵 Ligue 1 : DAZN fait le pressing pour les droits TV – Shango Media
MĂ©dias Sportifs

[GOOGLE NEWS MÉDIAS] 🔵 Ligue 1 : DAZN fait le pressing pour les droits TV

Juba Touabi, Media365, publié le mercredi 10 juillet 2024 à 16h45

À un mois de la reprise du championnat de Ligue 1, la plateforme britannique DAZN se prépare à convaincre la Ligue de football professionnel (LFP) de sa solidité financière.

Le temps presse pour trancher sur cette question brĂ»lante, alors que la reprise du championnat approche Ă  grands pas. DAZN a proposĂ© 375 millions d’euros par saison pour huit des neuf rencontres par journĂ©e, laissant Ă  la Ligue le soin de trouver un autre diffuseur pour le dernier match, potentiellement Amazon Prime ou un autre acteur prĂŞt Ă  investir entre 75 et 125 millions d’euros pour cette affiche. Cependant, les prĂ©sidents de clubs restent mĂ©fiants, encore marquĂ©s par la dĂ©bâcle de Mediapro en 2020, qui n’avait pas honorĂ© ses engagements financiers. DAZN, consciente des rĂ©ticences, est disposĂ©e Ă  discuter de ses garanties financières avec l’instance qui gère la Ligue 1.

La LFP n’a pas encore tranchĂ©

Selon les informations de RMC Sport, les garanties financières de DAZN, jugĂ©es satisfaisantes en septembre 2023, sont Ă©quivalentes Ă  celles prĂ©sentĂ©es aux ligues allemande, italienne et espagnole, oĂą la plateforme britannique jouit de la confiance des instances. La LFP doit prochainement se prononcer, probablement vendredi, après une rĂ©union des prĂ©sidents de clubs de l’Ă©lite. Pour rappel, l’offre de DAZN s’Ă©tend sur cinq ans avec un bonus annuel de 50 millions d’euros si le nombre d’abonnĂ©s dĂ©passe les 2 millions.

Parallèlement, la LFP envisage de lancer sa chaĂ®ne en collaboration avec Warner Bros et son service de streaming Max. Cette chaĂ®ne, proposant l’intĂ©gralitĂ© de la Ligue 1 et le catalogue « entertainment » de Warner Bros pour 27,99 euros par mois, pourrait gĂ©nĂ©rer jusqu’Ă  600 millions d’euros par saison selon l’affluence. La LFP explore Ă©galement une troisième option avec beIN Sports, son partenaire privilĂ©giĂ© dans ces nĂ©gociations cruciales pour les droits TV de la Ligue 1.

Bouton retour en haut de la page
Fermer