GAMEBLOG 🔵 Xbox tacle gentiment PlayStation, mais le message est passĂ© – Shango Media
Gaming-FR

GAMEBLOG 🔵 Xbox tacle gentiment PlayStation, mais le message est passé

Phil Spencer compte bien faire entendre la nouvelle politique d’exclusivitĂ© de Xbox… et ça, on le comprend, surtout par rapport Ă  la concurrence directe.

C’est la nouvelle qui pourrait une fois pour toute Ă©teindre la guerre des consoles : certaines exclusivitĂ©s Xbox commencent Ă  s’exporter chez la concurrence, et la concurrence directe surtout puisqu’elles arrivent sur PlayStation. Cela dit, tout n’est peut-ĂŞtre pas si rose. Ce renouveau dans la stratĂ©gie commerciale de Microsoft est l’occasion pour ses cadres de travailler sur l’image de l’entreprise, quitte Ă  marquer en quoi ils sont bien diffĂ©rents de la concurrence.

Xbox construit sa nouvelle identité

Reçu pour un long entretien par IGN, Phil Spencer s’est longuement Ă©tendu sur le changement stratĂ©gie qui s’opère actuellement chez Xbox. Le chef d’entreprise en a profitĂ© pour confirmĂ©, une fois de plus, que les exclusivitĂ©s estampillĂ©es du X verts ne seront plus forcĂ©ment si exclusives. La console de Sony va bien recevoir de nouveaux jeux dĂ©veloppĂ©s par des Xbox Games Studios.

Xbox Activision-Blizzard
© Xbox et Activision-Blizzard.

Mais, Spencer ne perd pas le nord. Cet entretien est aussi l’occasion de souligner combien Xbox se diffĂ©rencie maintenant de PlayStation en matière de politique d’exclusivitĂ©. Il insiste ainsi sur sa volontĂ© de « laisser aux joueurs le choix de faire ce qu’ils veulent faire et avec qui ils veulent jouer ». Il parle ici du prochain Call of Duty, le très attendu Black Ops 6, qui arrivera dans le Xbox Game Pass. Pour lui, c’est une façon de laisser la libertĂ© au public d’acheter aux gens ou de souscrire Ă  l’abonnement, selon sa convenance.

Le patron des Xbox Games Studios en profite pour glisser un tacle Ă  la concurrence… et plus spĂ©cifiquement, on le comprend, Ă  PlayStation. De fait, en enfonçant le clou sur le choix laissĂ© aux joueurs, Spencer prĂ©cise qu’il ne veut pas tomber dans des « pratiques douteuses pour vous forcer Ă  faire ce [qu’il] veu[t] que vous fassiez ». Selon ses dires, cette approche a bout but de sortir des pratiques restrictives. Ce serait aussi une façon de promouvoir une meilleure inclusivitĂ© dans l’industrie du jeu vidĂ©o​.

On sent ici que la communication Ă©volue pour donner une autre image de Xbox aux joueurs. Une image construite en contradiction avec la concurrence. Pour autant, on notera que ce revirement dans la politique d’exclusivitĂ© n’empĂŞche pas le consolier de proposer de nouvelles machines. Bien qu’il vende moins que PlayStation sur ce point, il n’est pas dĂ©cidĂ© Ă  abandonner la partie.

Bouton retour en haut de la page
Fermer