FRANDROID 🔵 Voici comment Mercedes propose des voitures Ă©lectriques sĂ»res pour les hommes et les femmes – Shango Media
HighTech-FRNews-FRONT-FR

FRANDROID 🔵 Voici comment Mercedes propose des voitures électriques sûres pour les hommes et les femmes

RĂ©putĂ©es pour leur positionnement haut de gamme, les voitures Ă©lectriques de Mercedes sont Ă©galement plĂ©biscitĂ©es pour leur sĂ©curitĂ©. Et cela est en partie grâce Ă  un petit dĂ©tail qui fait toute la diffĂ©rence…

Lorsque l’on achète une voiture électrique, on prend généralement en compte plusieurs critères, mais tout particulièrement le prix ainsi que l’autonomie. Au détriment de certains autres qui sont tout aussi importants, voire même plus, comme la sécurité.

Des tests inclusifs

En effet, si les véhicules actuellement lancés sur le marché sont de plus en plus bardés de technologies capables d’anticiper les collisions, personne n’est jamais vraiment à l’abri. C’est justement pour cela que les crash-tests ont été inventés, afin de tester la résistance des voitures en cas d’accident. Si on connaît bien sûr l’organisme indépendant EuroNCAP, les constructeurs réalisent aussi leurs propres tests.

C’est par exemple le cas de Mercedes, qui met un point d’honneur à proposer des voitures électriques sûres pour tous. Pour cela, et comme chez toutes les marques, des mannequins sont utilisés, afin de simuler un choc violent sur le corps humain. Mais chez la plupart des constructeurs, seul un modèle représentant un homme moyen est utilisé. Or, cela est en fait très réducteur, car on sait que la morphologie des femmes est très différente.

Une récente étude confirmait d’ailleurs que ces dernières auraient 73 % plus de risques d’être blessées que les hommes en cas de collision frontale. Et ce même en portant correctement leur ceinture de sécurité. En cause notamment, des voitures conçues en se basant sur des crash-tests réalisés avec des mannequins masculins, de plus grande taille et de plus forte corpulence. Cependant, cela est en train de changer petit à petit.

C’est donc notamment le cas chez Mercedes, qui explique dans un communiqué, utiliser des mannequins féminins depuis plus de 20 ans. Une initiative lancée par la chercheuse suédoise Astrid Linder, créatrice des premiers crash-test dummies basés sur la morphologie féminine, en collaboration avec Volvo. Ces derniers possèdent notamment des épaules plus petites et un bassin plus développé, ce qui peut faire la différence en cas d’accident.

Des voitures plus sûres

En revanche, et comme l’explique Hanna Paul, responsable du laboratoire de mannequins chez Mercedes interrogĂ©e par les journalistes de l’Argus, la firme n’utilise pas de modèle de femme enceinte. Et ce car « une Ă©tude nous a montrĂ© qu’il n’y avait pas rĂ©ellement de diffĂ©rences« . Selon elle, le plus important est surtout le poids et l’âge des personnes reprĂ©sentĂ©es, car ce sont ces deux Ă©lĂ©ments qui ont un rĂ©el impact en cas de collision.

Le mannequin féminin le plus couramment utilisé par le constructeur allemand mesure 1,5 mètre et pèse 49 kilos selon un autre communiqué. Des données qui n’ont pas été choisies au hasard, mais qui représentent la moyenne des femmes, puisque seulement 5 % d’entre elles sont plus petites ou plus légères selon la firme à l’étoile. Avec les résultats de ces tests, des éléments peuvent ensuite être améliorés, comme la ceinture de sécurité ainsi que les airbags.

Chez Mercedes, il existe actuellement pas moins de 120 mannequins aux morphologies différentes, du bébé à l’homme enrobé en passant par la femme très fine. Ce qui permet de concevoir des voitures qui sont les plus sûres possible. Et le pari semble réussi pour le constructeur, qui a récemment été le premier à simuler une collision frontale entre deux modèles électriques.

Testés par l’organisme EuroNCAP, les modèles zéro-émissions (à l’échappement) de la marque allemande s’en sortent globalement très bien. En effet, les EQE et EQS ont notamment obtenu la note maximale de cinq étoiles, ainsi que de très bons scores. Que ce soit dans la protection des passagers enfants et adultes que des usagers de la route vulnérables comme les cyclistes et les piétons.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.

Bouton retour en haut de la page
Fermer