FRANCE INFO 🔵 « Tehachapi », documentaire poignant de JR sur des prisonniers en quĂŞte de rĂ©demption en Californie – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

FRANCE INFO 🔵 « Tehachapi », documentaire poignant de JR sur des prisonniers en quête de rédemption en Californie

Quatrième documentaire du photographe street artist, « Tehachapi » est le nom de la prison de haute sécurité californienne où JR a capté les témoignages de prisonniers condamnés, mineurs, à des peines lourdes depuis leur adolescence.

France TĂ©lĂ©visions – RĂ©daction Culture


Publié



Temps de lecture : 2 min

"Tehachapi" de JR (2024) (JR)

PlutĂ´t qu’un Ă©nième documentaire sur le milieu carcĂ©ral, JR filme une aventure humaine. C’est un sujet glissĂ© dans le creux de l’oreille par Agnès Varda, avec laquelle il avait corĂ©alisĂ© Visages villages (2016). Tehachapi sort en salles mercredi 12 juin 2024.

Artiste, JR revendique le rapport entre crĂ©ation et sociĂ©tĂ©, dans sa dimension humaine. Tehachapi retrace ce processus en marche, tout comme sa rĂ©sultante. 

Photographe portraitiste, JR dévoile dans Tehachapi les motivations et l’élaboration d’un projet artistique dont l’objectif était de créer une fresque photographique représentant vingt-huit prisonniers, tout en les faisant participer à son élaboration, avec notamment son collage dans la cour de prison. Le concept ne s’est pas arrêté à ce stade, mais s’est prolongé par la mise en ligne des témoignages de chacun d’eux. Le maître mot de ce qui ressort des propos recueillis par l’artiste est « changement ».

La rĂ©insertion de ces criminels incarcĂ©rĂ©s pour meurtre dans le cadre de guerres entre gangs, est le projet central de l’administration pĂ©nitentiaire de Tehachapi. RĂ©putĂ©e pour ĂŞtre l’une des prisons les plus violentes des Etats-Unis, quatre niveaux de dangerositĂ© des prisonniers la rĂ©gissent. Mission accomplie, puisque comme l’explique JR lui-mĂŞme : « Sur les 28 dĂ©tenus ayant participĂ© au premier collage, seuls trois restent aujourd’hui incarcĂ©rĂ©s au niveau de sĂ©curitĂ© maximal. Parmi les autres, la moitiĂ© a Ă©tĂ© transfĂ©rĂ©e dans des niveaux infĂ©rieurs, et l’autre moitiĂ© a Ă©tĂ© libĂ©rĂ©e, alors mĂŞme que certains d’entre eux avaient Ă©tĂ© condamnĂ©s Ă  perpĂ©tuitĂ© sans possibilitĂ© de libĂ©ration conditionnelle. »

Pour complĂ©ter ses propos, JR ajoute que « l’art ne peut peut-ĂŞtre pas changer le monde, mais j’ai compris que l’art pouvait changer des vies. » Tous les tĂ©moignages filmĂ©s Ă©voquent l’étonnement de l’intĂ©rĂŞt qu’ont suscitĂ© les rĂ©cits de ces prisonniers auprès des internautes. Ainsi la volontĂ© de changement exprimĂ©e par tous les participants, recoupe la dĂ©marche de JR qui s’est avĂ©rĂ©e comme une rĂ©ponse synchrone, arrivĂ©e au bon moment, comme si elle concrĂ©tisait, ou participait Ă  leur quĂŞte.

Homme d’images, JR confirme son talent de cinĂ©aste, faisant le choix d’un format scope (Ă©cran large) pour filmer le milieu carcĂ©ral, claustrophobe, lieu de toutes les promiscuitĂ©s. Comme si ce format ouvert exprimait cette libertĂ©. Loin de toute volontĂ© esthĂ©tisante, le filmage transmet l’espace de libertĂ©  ouvert par l’expĂ©rience de l’artiste dans cette cour de prison, et la communication qui s’est dĂ©veloppĂ©e entre prisonniers et gardiens. PlutĂ´t qu’un documentaire sur la prison de Tehachapi, JR parle d’hommes qui reconnaissent unanimement leur erreur, assument leur condamnation, tous sur le chemin de leur rĂ©demption. Une histoire humaine.

Genre : Documentaire
RĂ©alisateur : JR
Pays : France / Suisse
Sortie : 12 juin 2024
Distributeur : MK2
Synopsis : Les Etats-Unis reprĂ©sentent 4,2% de la population mondiale et 20% des dĂ©tenus dans le monde. En octobre 2019, l’artiste JR obtient l’autorisation sans prĂ©cĂ©dent d’intervenir dans l’une des prisons de haute sĂ©curitĂ© les plus violentes de Californie : Tehachapi. Certains dĂ©tenus y purgent des peines Ă  perpĂ©tuitĂ© pour des crimes commis alors qu’ils n’étaient que mineurs. Ă€ travers son projet de fresque, JR rassemble les portraits et les histoires de ces hommes, offrant un regard diffĂ©rent sur le milieu carcĂ©ral et apportant un message d’espoir et de rĂ©demption possible.

Bouton retour en haut de la page
Fermer