FRANCE INFO 🔵 LĂ©gislatives 2024 : GĂ©rard Larcher veut le maintien de Gabriel Attal Ă  Matignon jusqu’ »en septembre » – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

FRANCE INFO 🔵 Législatives 2024 : Gérard Larcher veut le maintien de Gabriel Attal à Matignon jusqu' »en septembre »

Le prĂ©sident du SĂ©nat s’est entretenu avec Emmanuel Macron mardi et affirmĂ© avoir « plaidĂ© pour que nous prenions du temps, que nous enjambions la pĂ©riode importante oĂą nous accueillons le monde aux Jeux olympiques et aux Jeux paralympiques ».

France Télévisions


Publié



Mis Ă  jour



Temps de lecture : 1 min

FRANCE INFO 🔵 Législatives 2024 : Gérard Larcher veut le maintien de Gabriel Attal à Matignon jusqu' »en septembre »

Le prĂ©sident du SĂ©nat, GĂ©rard Larcher, a appelĂ© jeudi 11 juillet sur BFMTV-RMC Ă  « enjamber » les Jeux olympiques avant de former un nouveau gouvernement « en septembre », excluant d’aller lui-mĂŞme Ă  Matignon, oĂą il souhaite que Gabriel Attal soit maintenu jusqu’Ă  la rentrĂ©e.

Comme Emmanuel Macron, qui a dit vouloir « laisser un peu de temps » aux partis pour « bâtir des compromis » après des lĂ©gislatives sans grand vainqueur, GĂ©rard Larcher n’entend pas cĂ©der Ă  la prĂ©cipitation pour dĂ©signer le futur Premier ministre.

Les deux hommes se sont d’ailleurs vus mardi, avant que le chef de l’État ne diffuse sa « lettre aux Français » dans la presse rĂ©gionale. « J’ai plaidĂ© pour que nous prenions du temps, que nous enjambions la pĂ©riode importante oĂą nous accueillons le monde aux Jeux olympiques et aux Jeux paralympiques, et qu’ensuite, au dĂ©but du mois de septembre, soit engagĂ©e la phase qui est la consĂ©quence de ces Ă©lections », a dĂ©clarĂ© le prĂ©sident du SĂ©nat, avec en ligne de mire le prochain budget qui devra ĂŞtre prĂ©sentĂ© « avant la fin du mois de septembre ».

Quitte donc Ă  prolonger de deux mois le bail de Gabriel Attal Ă  Matignon. « C’est l’option que j’ai dĂ©fendue », a ajoutĂ© GĂ©rard Larcher, constatant comme le prĂ©sident de la RĂ©publique que « personne n’a de majoritĂ©, mĂŞme relative » et espĂ©rant que « la clarification viendra du Parlement ».

Bouton retour en haut de la page
Fermer