FRANCE INFO 🔵 La CorĂ©e du Nord envoie plus d’une centaine de ballons remplis d’excrĂ©ments et de dĂ©tritus en CorĂ©e du Sud – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

FRANCE INFO 🔵 La CorĂ©e du Nord envoie plus d’une centaine de ballons remplis d’excrĂ©ments et de dĂ©tritus en CorĂ©e du Sud

Pyongyang avait annoncé cette opération, en réponse au largage sur son territoire de tracts de propagande envoyés par des militants sud-coréens.

France Télévisions


Publié



Mis Ă  jour



Temps de lecture : 2 min

Une photo diffusée par le ministère de la Défense sud-coréen, montrant l'un des sacs envoyés par ballon depuis la Corée du Nord, dans la nuit du 28 au 29 mai 2024, à Séoul. (MINISTERE DE LA DEFENSE SUD-COREEN / AP / SIPA)

Après les tirs de missiles, les envois de sacs remplis de détritus. La Corée du Nord a envoyé vers son voisin du sud plus de 150 ballons transportant des déchets et du papier toilette, a rapporté le ministère de la Défense sud-coréen mercredi 29 mai. Les autorités ont diffusé plusieurs photos, largement reprises par les médias, montrant des sacs-poubelles éventrés au sol. Ils ont été découverts près de la zone démilitarisée séparant les deux pays en guerre, mais aussi dans la capitale Séoul et jusque dans la province méridionale du Gyeongsang du Sud, précise le quotidien The Korea Herald.

Une photo diffusée par le ministère de la Défense sud-coréen, montrant l'un des sacs envoyés par ballon depuis la Corée du Nord, dans la nuit du 28 au 29 mai 2024, dans la province de Chungnam. (MINISTERE DE LA DEFENSE SUD-COREEN / AFP)

« D’après des tĂ©moignages, compte tenu de l »odeur distinctive’ qui Ă©manait du sac, il est probable qu’ils aient envoyĂ© aussi des excrĂ©ments, probablement des excrĂ©ments d’animaux », a prĂ©cisĂ© auprès de l’AFP Cheong Seong-chang, politologue Ă  l’Institut Sejong. « Des objets non identifiĂ©s, considĂ©rĂ©s comme des tracts de propagande nord-corĂ©ens, ont Ă©tĂ© repĂ©rĂ©s dans la zone frontalière de Gyeonggi-Gangwon et l’armĂ©e met en Ĺ“uvre des mesures », a pour sa part dĂ©clarĂ© l’Ă©tat-major interarmĂ©es sud-corĂ©en, demandant Ă  la population de se tenir Ă  l’Ă©cart de ces sacs et de les signaler aux autoritĂ©s.

Les actions de Pyongyang « violent clairement les lois internationales et menacent sĂ©rieusement la sĂ©curitĂ© de notre peuple », a dĂ©noncĂ© l’Ă©tat-major interarmĂ©es. « Nous appelons le Nord Ă  cesser immĂ©diatement ses actions (…) de bas Ă©tage », a-t-il ajoutĂ©.

L’opĂ©ration a Ă©tĂ© confirmĂ©e par Kim Yo-jong, la sĹ“ur du dirigeant nord-corĂ©en Kim Jong-un et l’une des principales porte-parole de son rĂ©gime. Une « grande quantitĂ© de vieux papiers et d’ordures » a Ă©tĂ© « dispersĂ©e Ă  la frontière et dans les zones profondes » de la CorĂ©e du Sud, Ă  partir de mardi en fin de journĂ©e, a-t-elle reconnu dans un communiquĂ© Ă  l’agence de presse nord-corĂ©enne KNCA. « Nous avons essayĂ© quelque chose qu’ils ont toujours fait, mais je ne comprends pas pourquoi ils font des histoires comme s’ils avaient Ă©tĂ© victimes d’une pluie de balles », a-t-elle raillĂ©.

Des militants sud-corĂ©ens lâchent parfois des ballons transportant des tracts de propagande contre le pouvoir nord-corĂ©en et de l’argent destinĂ©s aux habitants. Dimanche, le vice-ministre de la dĂ©fense nord-corĂ©en avait promis de rĂ©pondre Ă  ces envois, rapporte le Guardian. Il avait prĂ©venu que Â«Â des monticules de dĂ©chets et d’immondices seraient bientĂ´t Ă©parpillĂ©s dans les zones frontalières et Ă  l’intĂ©rieur » de la CorĂ©e du Sud, pour qu’elle « constate elle-mĂŞme l’effort nĂ©cessaire pour les nettoyer ».

Bouton retour en haut de la page
Fermer